Développement > Mobilité

Bases et outils
  • LI-DEV-545 jQuery Mobile
    jQuery Mobile
    MOB-WEB / LI-DEV-545

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Développer des applications Web avec jQuery Mobile
    - Faire cohabiter jQueryMobile et un framework MVC
    - Créer des pages pour les Smartphones et tablettes
    - Maîtriser les bases du Responsive Design
    - Utiliser des API HTML 5 pour gérer la déconnexion
    - Déployer sur le Web ou sur les stores avec PhoneGap.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes, chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir suivi la formation « JavaScript » ou avoir les connaissances équivalentes.

    CONTENU

    Le Web Mobile
    Etat des lieux des navigateurs
    Les possibilités des sites optimisés pour mobiles
    Les applications hybrides
    Typologie d’applications
    Principaux frameworks

    Conception des WebApps
    Une page = plusieurs pages
    Evénements de page
    Navigation et hashtag
    Gestion de l’état côté client
    Appels serveurs REST en JSON

    jQuery Mobile (JQM)
    Evènements du cycle de vie
    Transitions entre pages
    DOMCache et réaffichage
    Widgets
    Configuration et mobileinit
    Thèmes et switch

    Intégration JQM Backbone.js
    MVC à la mode Backbone
    Définition des vues et modèles
    Routage par Backbone
    Interception des événements

    HTLM 5 pour les mobiles
    Deconnexion
    ApplicationCache et LocalStorage
    Géolocalisation
    Autres API

    Responsive Design
    Adaptation des contenus, CSS et JavaScript
    Media queries
    Frameworks responsive
    Composants responsive de jQuery Mobile

    Déploiement
    Déploiement sur un serveur Web
    Ajout à l’écran d’accueil
    Icone et SplashScreen
    Intégration dans une WebView avec PhoneGap
    Diffusion d’une application hybride

    SESSIONS PROGRAMMEES

    jQuery Mobile

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 4 jours (28 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 650,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-544 Xamarin et Xamarin Forms
    Xamarin et Xamarin Forms
    XAM-XAF / LI-DEV-544

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Connaître le fonctionnement de Xamarin Framework
    - Construire des applications multi-devices
    - Gérer le dispositif IHM et l’accès aux données
    - Gérer les spécificités des plateformes cibles
    - Tester une application
    - Gérer le déploiement.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs pour des projets de mobilité. Indispensables :
    Avoir de bonnes connaissances sur l’environnement .NET et C#.

    CONTENU

    Présentation de Xamarin Framework
    Introduction sur les techniques de développement d’applications mobiles
    Xamarin et plateformes disponibles
    Intégration de Xamarin.Forms dans Visual Studio 2015
    Installation et configuration des émulateurs
    Structure d’une application XamarinLangage XAML et applications mobiles hybrides
    Introduction à XAML pour les interfaces mobiles
    Extensions du langage « Markup Extensions »
    Styles et ressources
    Interactions XAML par rapport au code C#
    Spécificités des plateformes via XAML
    Introduction et implémentation du pattern MVVM
    Liaison des donnéesLes types d’interfaces graphiques
    Vue d’ensemble de l’architecture des interfaces (Pages)
    Types de contrôles conteneurs (Layout)
    Type de contrôles pour le développement des vues
    Types d’éléments (Cells)
    Agencements graphiques et « Responsive Design »
    Cycle de vie des applications

    Navigation dans les applications mobiles
    Mise en place d’une infrastructure de navigation
    Types d’éléments (Cells) et contrôle (ListView)
    Applications pour les données « Parents / Enfants »
    Carrousel d’images et des « bitmaps »
    Contrôles « WebView » et « BoxView »
    Gesture et spécificités

    Accès aux données
    Utilisation de SQLite.Net PCL
    Opérations de lecture et d’écriture
    Services Web SOAP et services Web REST
    Parseur de données JSON

    Spécificité des différentes plateformes
    Spécificités des plateformes Android, Windows Phone 8 et 10 et iOS
    Service de dépendance « DependencyService »
    Capture multimédia (son, image et vidéo)
    Géolocalisation

    Déploiement
    Localisation et langues des applications
    Sécurité
    Xamarin Test Cloud
    Déploiement des applications vers les stores

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Xamarin et Xamarin Forms

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée :5 jours (35 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 800 €
    Horaires
    Jour 1 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 2 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 3 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 4 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 5 : 09h00-12h30 / 13h30-15h00

    ( )
  • LI-DEV-543 Windows 10 – Développement d’applications universelles avec WinJS
    Windows 10 – Développement d’applications universelles avec WinJS
    W10-WINJS / LI-DEV-543

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Appréhender les nouveautés du développement Windows 10
    - Cibler toute la famille des terminaux supportés par Windows 10
    - Explorer WinJS 4 et son modèle de programmation.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir suivi la formation « JavaScript » ou avoir les connaissances équivalentes. Avoir une bonne connaissance du langage JavaScript.

    CONTENU

    Présentation d’UWP
    Universal Windows Platform : buts et caractéristiques
    Familles de devices supportés et API « universal device familly »
    Langages et technologies utilisables
    Contrôles universels, layouts panels et StateTriggers
    Gestion universelle de saisie utilisateur
    « Tailoring » et ciblage spécifique

    Visual Studio 2015
    Prise en main et grandes nouveautés
    Nouveautés du Framework et compilation « .Net native »
    Les nouveaux types de projets
    Projets « Windows Universal »
    Premier projet Windows 10 en
    JavaScript / WinJS

    Découvrir WinJS
    Architecture et structure applicative
    App host, contexte Web et local
    Démarrage de l’application et événements applicatifs
    Navigation
    Utilisation de Blend pour Visual Studio et son support HTML / CSS / JavaScript

    « Binding »
    Principe du DataBinding : one time, one-way et two-ways
    WinJS.Binding et objets observables
    Attribut data-win-bind, fonction processAll
    WinJS.Binding.as et WinJS.Binding.mixin
    Initialiseurs de binding

    Composants graphiques
    Les nouveaux contrôles universels et l’universal input
    Composants simples
    Eléments composites et fragments
    Layouts adaptatifs et utilisation des positionnements CSS 3 (Grid et FlexBox)
    AppBar, NavBar, Toolbar
    ListView et FlipView
    Flyout et ContentDialog
    Hub
    Contrôle Pivot
    XYFocus
    Calendar et SplitView

    Intégration avec d’autres frameworks JavaScript
    Intégration avec AngularJS
    Intégration avec ReactJS et KnockoutJS

    Scheduler, contrats et préférences
    Scheduler et promises
    Contrats de recherche et de partage
    Gestion des préférences

    Accès aux données
    Stratégies d’accès aux données
    Accès aux fichiers locaux
    LocalSettings, disque local et « isolated storage »
    Accès à des services Web
    Utilisation du stockage Azure

    « Tailoring » et déploiement
    « Tailoring » des diverses cibles de l’application universelle
    Fichier et license de déploiement
    Déploiement sur les stores Windows
    Mode de paiement : paiement au téléchargement, version d’essai, paiement « in-app purchase »
    Déploiement en entreprise

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Windows 10 – Développement d’applications universelles avec WinJS

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 4 jours (28 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 650,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-542 Windows 10 – Développement d’applications universelles avec XAML
    Windows 10 – Développement d’applications universelles avec XAML
    W10-XAML / LI-DEV-542

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Appréhender les nouveautés du développement Windows 10
    - Cibler toute la famille des terminaux supportés par Windows 10
    - Explorer XAML et ses nouveautés.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir une bonne connaissance du langage C# ou avoir suivi la formation « C# – Développement avec le Framework .NET ».

    CONTENU

    Présentation d’UWP
    « Universal Window Platform » : buts et caractéristiques
    Familles de devices supportés et API « universal device familly »
    Langages et technologies utilisables
    Contrôles universels, layouts panels et StateTriggers
    Gestion universelle de saisie utilisateur
    « Tailoring » et ciblage spécifique

    Visual Studio 2015
    Prise en mains et grandes nouveautés
    Nouveautés du Framework et compilation « .Net native »
    Les nouveaux types de projets
    Projets « Window Universal »
    Premier projet Windows 10 en XAML

    XAML
    Importance de XAML pour Windows 10
    Base et usage de XAML
    Prise en mains du nouveau designer
    XAML et utilisation de Blend pour Visual Studio
    Mise en page
    Animations
    Snap & fill
    Gestion de l’orientation, des images et du CSS
    Internationalisation
    Débogage avancé de l’interface utilisateur

    Binding
    Principe du DataBinding
    Bindings {Binding…} et {x:Bind…} traduit/validés en phase de compilation
    Binding entre composants et avec des objets métier
    Utilisation de DataTemplates et de notifications de modifications via INotifyPropertyChanged et INotifyCollectionChanged

    Composants graphiques
    Les nouveaux contrôles universels et « universal input »
    Composants simples
    Eléments composites
    AppBar, CommandBar, FlipView, GridView, ListView et ListBox
    Hub
    Panels adaptatifs : StackPanel, RelativePanel, Grid
    Calendar, SplitView et Pivot

    Notifications
    Tuiles statiques et dynamiques
    Ecran d’accueil
    Badges et toasts
    Notifications push

    Conception, contrats et cycle de vie
    Pattern MVVM
    Contrats de recherche et de partage
    Gestion des préférences
    Gestion des états applicatifs et événements de changement d’état
    Passivation et récupération des données

    Accès aux données
    Stratégies d’accès aux données
    Accès aux ressources locales
    Application Data
    Bases de données locales
    Utilisation de EF7
    Accès à des services Web
    Utilisation du stockage Azure

    « Tailoring » et déploiement
    « Tailoring » des diverses cibles de l’application universelle
    Fichier et license de déploiement
    Déploiement sur les stores Windows
    Mode de paiement : paiement au téléchargement, version d’essai, paiement « in-app purchase »
    Déploiement en entreprise

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Windows 10 – Développement d’applications universelles avec XAML

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours (35 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2 063,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-541 Atelier Android avancé
    Atelier Android avancé
    AND-AV / LI-DEV-541

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Utiliser la communication à courte distance (NFC)
    - Intégrer les QR code et la réalité augmentée
    - Maîtriser le cycle de construction d’une application Android
    - Vous intéresser à la sécurité des terminaux
    - Améliorer l’expérience utilisateur.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir une expérience du développement Android ou avoir suivi le cours « Android -Développement natif ».

    CONTENU

    Capteurs de proximité
    NFC
    Bluetooth Low Energy

    Interface graphique avancée
    Dessin
    Animation
    Création de composant
    RecyclerView
    CardView
    Plus de détails sur le Material Design

    Multimédia
    Capture vidéo
    Capture de QR code
    Impression

    Système
    Bibliothèque Native (NDK)
    Partage entre applications

    Outils
    Tests unitaires / fonctionnels / UI
    Signature avancée d’application
    InApp purchase
    Automatisation du build avec Gradle

    Administration des terminaux
    Sécurité
    Effacement
    Droits d’accès

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Atelier Android avancé

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours (21 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-540 Android – Développement natif
    Android – Développement natif
    AND-PRG / LI-DEV-540

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Connaître l’architecture des applications Android et leur cycle de vie
    - Concevoir une interface graphique pour terminal mobile
    - Interroger des services Web
    - Gérer les événements Touch
    - Adapter un contenu pour tablettes avec les fragments
    - Utiliser les API multimédia
    - Déployer une application.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir une connaissance pratique du langage Java ou avoir suivi le cours « Java – Les fondamentaux et le développement Java SE ».

    CONTENU

    Présentation d’Android
    Historique
    Modèle de développement
    Contexte et enjeux
    Outils et SDK
    Java version Android

    Architecture d’une application
    Fichier « Manifest »
    Les activités
    Les ressources
    Les receivers
    Les services
    Les fournisseurs de contenu

    L’interface graphique
    Les vues
    Les contrôles
    Les layouts
    Gestion des densités et tailles d’écran différentes
    Les styles et les thèmes
    Autres ressources graphiques
    Animations
    Qu’est-ce que le Material Design ?
    Les boîtes de dialogue
    Les ListView

    Application multi-écrans
    Les sous-activités
    Les fragments

    Contrôles avancés
    WebView
    ActionBar
    NavigationDrawer
    TabHost
    ViewPager

    Réseaux et services Web
    API réseaux
    Le multi-threading
    Handler
    AsyncTask
    Appel de services Web
    Invocation asynchrone

    Persistance de données
    Stockage clé-valeur
    Système de fichiers
    SQLite

    Géolocalisation et cartographie
    Fournisseurs de géolocalisation
    Utilisation de l’API Google Maps V2

    API et fonctionnalités multimédia
    Affichage de document
    Prise de photo
    Sons et micro
    Envoi et réception de SMS
    Push notification

    Déploiement
    Prérequis au déploiement
    GooglePlay
    En entreprise
    Internationalisation

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Android – Développement natif

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours (35 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 875,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-539 Objective C – Pour les développeurs objet
    Objective C – Pour les développeurs objet
    OBC-IN / LI-DEV-539

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Appréhender Xcode et ses outils
    - Programmer objet avec Objective C
    - Gérer la mémoire et les références
    - Comprendre les liens entre C, C++ et Objective C
    - Utiliser quelques classes de base.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Connaissance pratique d’un langage de programmation objet (Java, C++, C#).

    CONTENU

    Apple et le développement
    Les langages Objective C et Swift
    Utilisation de code C depuis Objective C
    Evolution avec Objective C 2
    Les librairies de NextStep à Cocoa
    Les plateformes MacOS et iOS

    L’ide Xcode
    Organisation du code
    Fichiers .h et .m
    Imports
    Types de projet
    Compilation et exécution
    Property List (plist)

    Définition de classes
    Classes et interfaces
    Encapsulation et propriétés
    Construction : alloc et init
    Méthodes et échange de messages
    Exceptions et NSError

    Hiérarchies de classes
    Surcharge
    Héritage et polymorphisme
    Contrats et protocoles
    Héritage de protocoles
    Méthodes optionnelles

    Gestion mémoire
    Décompte de références
    Retain et release
    Auto release pool
    Garbage Collection

    Ns…
    Utilisation des préfixes
    Librairie NextStep
    NSString
    NSArray, NSSet, NSDictionnary
    NSDate
    NSNumber et formats numériques

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Objective C – Pour les développeurs objet

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours (21 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-538 Swift – Pour les développeurs objet
    Swift – Pour les développeurs objet
    SW-IN / LI-DEV-538

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Appréhender Xcode et ses outils
    - Programmer objet avec Swift
    - Gérer la mémoire et les références
    - Comprendre les liens entre Swift et Objective C
    - Appeler du code Objective C depuis Swift.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Développeurs, architectes et chefs de projets techniques. Indispensables :
    - Avoir une connaissance pratique d’un langage de programmation objet (Java, C++, C#).

    CONTENU

    Swift et Xcode
    Xcode 6
    Playground
    Types de projet pour Swift
    Compilation et exécution

    Particularités
    Typage et conversion de types
    Tuple, enums et optionals
    Fonctions
    Structs et struct fonctions
    Tableaux et dictionnaires
    Chaînage
    Pattern matching
    Généricité
    Automatic Reference Counting et référence cyliques

    Définition de classes
    Classes et protocoles
    Encapsulation et propriétés
    Méthodes d’instance et de type
    Initialisation et désinitialisation
    Subscripts
    Héritage
    Extensions

    Programmation fonctionnelle
    Fonctions globales
    Fonctions imbriquées
    Closures

    Swift et Objective C
    Utilisation de code C depuis Swift
    Intégration d’Objective C avec Swift
    Utilisation des librairies Cocoa

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Swift – Pour les développeurs objet

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours (21 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-268 iPhone/iPad, développement avancé
    iPhone/iPad, développement avancé
    PAD / LI-DEV-268

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    Vous apprendrez à perfectionner vos techniques de programmation d’applications pour iPhone/iPad. Vous verrez notamment la gestion avancée de la mémoire, des contrôleurs de vue, des threads, de la persistance, des notifications, mais aussi la programmation OpenGL et l’optimisation de sites Web pour iPhone et iPad.

    PUBLIC

    PRE-REQUIS

    Développeurs iPhone/iPad. Bonnes connaissances en développement iPhone/iPad ou équivalentes au stage “iPhone/iPad, développement d’applications” (réf. ONE). Expérience requise en développement et en programmation Objective-C.

    CONTENU

    Gestion avancée de la mémoire
    - Les concepts avancés de gestion de la mémoire.
    - Utilisation de Shark et d’Instruments.
    - Analyse des programmes (Détection des fuites mémoire) avant envoi à l’AppStore.
    Travaux pratiques
    Fuites mémoire et analyse de programmes avant envoi à l’AppStore.
     
    Gestion avancée des contrôleurs de vue
    - Combinaisons de contrôleurs et de vues.
    - Split View Controllers. Popovers. In-App Mail.
    - Les lecteurs de flux RSS (Syndication de contenu Web).
    Travaux pratiques
    Manipulation des Split Controllers et des Popovers. Ecriture d’un lecteur de flux RSS. Intégration des fonctions de mail dans une application.
     
    OpenGL Core Graphic
    - Transformations, Clipping Paths.
    - Concepts OpenGL. Coloriage et textures.
    - Animations et fonctions OpenGL.
    Travaux pratiques
    Animations OpenGL.
     
    Eléments complémentaires de programmation
    - Principes des threads. Gestion avancée des threads.
    - Transitions d’animations.
    Travaux pratiques
    Animations et threads.
     
    Persistance des données
    - Rappels XML. Rappels JSON.
    - SQLLite : accès à une base de données.
    - Les structures CoreData.
    Travaux pratiques
    Restituer des données collectées sur Internet et les stocker dans une base SQLLite ou des structures CoreData.
     
    Accès aux informations personnelles
    - Le carnet d’adresse.
    - Les autres types d’informations personnelles.
    - Certification et eCommerce.
    - La technologie In-App Purchase (inclure un mini Store au sein de ses applications pour acheter des produits numériques).Notifications
    - La gestion des push.
    - Le circuit de notification.
    - Apple Push Notification Service.
    - Les certificats.
    - Envois de messages “ push “.
    Travaux pratiques
    Générer des actions push.
     
    Optimiser un site web pour iPhone/iPad
    - Reconnaître le dispositif appelant.
    - Routage vers des pages adaptées.
    Travaux pratiques
    Faire un site web simple pour navigateur simple, iPhone et iPad.

    SESSIONS PROGRAMMEES

     Accès au calendrier

    VALIDATION

    Evaluation de fin de stage

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Spécialiste iphone ipad

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2 365 € TTC
    Horaires : 9h – 17h30

    ( )

  • Cloud
  • LI-DEV-549 Automatisation d’orchestration (avec Puppet, Ansible et Vagrant)…
    Automatisation d’orchestration (avec Puppet, Ansible et Vagrant)…
    PUP-ORCH / LI-DEV-549

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les principes et la pertinence de l’automatisation et de l’Infrastructure As A Code (regroupant Puppet, Ansible, Vagrant…)
    - Identifier les apports dans une stratégie Cloud et Multi-Cloud
    - Disposer des bases pour mettre en œuvre ce mode de fonctionnement dans votre système d’informations (SI)
    - Choisir les outils et solutions les plus adaptés dans votre contexte.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Architectes, administrateurs, responsables infrastructure, responsables de production… Indispensables :
    - Avoir de bonnes connaissances sur l’administration de serveurs et des principes du Cloud computing.

    CONTENU

    Fondamentaux
    Principes et challenges
    Pourquoi parle-t-on de l’Infrastructure As Code (regroupant Puppet, Ansible, Vagrant…) ?
    D’où vient ce modèle ?
    Qu’est-ce que l’Infrastructure As Code (IAC) ?
    Quels sont ses objectifs ?
    Quels sont les challenges actuels dans le Software-Defined Data Center ou les infrastructures dynamiques de type IAAS ?
    Quels sont les grands principes de l’IAC ?
    Comment peut-on y répondre ? Existe-t-il des bonnes pratiques ?
    En définitif, comment construire des SI robustes et stables ?
    Existe-t-il un rapport avec la démarche DevOps ?

    Infrastructure As A Service / SDDC
    Rappels sur les infrastructures IAAS et le SDDC
    Quels sont les prérequis pour ce type d’infrastructure ?
    Quels éléments faut-il gérer dans ce type d’infrastructure ?
    De quels types de plateformes parle-t-on ?
    Cloud public
    Privé
    Hybride
    Quelle importance donner à la portabilité ?
    Le IAC peut-il favoriser cette portabilité ?
    Est-il vraiment nécessaire d’évoluer vers le IAC ?
    Existe-t-il des défauts ou des risques à utiliser à ce modèle ?

    Marché / acteurs
    Présentation des outils IAC (regroupant Puppet, Ansible, Vagrant…)
    Quels sont les principes des outils d’automatisation actuels ?
    Qu’est-ce que la gestion de configuration ?
    Qu’est-ce que le provisioning ?
    Qu’est-ce que l’orchestration ?
    Existe-t-il des particularités entre les solutions du marché ?
    Comment les classer ?
    Quels sont les fonctions attendues ?
    Existe-t-il des bonnes pratiques dans leur utilisation ?
    Comment implémenter ces outils dans votre infrastructure ?

    Les outils de gestion de configuration
    Quels sont les objectifs de ces outils ?
    Quelles parties du SI peuvent-ils automatiser ?
    Création de serveurs ? Configuration ? Création de modèles ?
    Faut-il utiliser un dépôt centralisé ?
    Quels sont les modèles de gestion des serveurs ?
    Quel est l’impact de Docker et des containers pour ce type d’outil ?
    Présentation des acteurs du marché
    Le cas Windows

    La gestion de l’infrastructure
    Quelles solutions d’orchestration sont disponibles ?
    Comment choisir la solution adaptée ?
    Quels sont les objectifs des orchestrateurs ?
    Faut-il faire évoluer ses outils de monitoring ?
    Comment déployer ses applications avec ces outils ?
    Présentation des acteurs du marché

    Usage des modèles
    Déploiement de serveurs
    Comment définir un serveur ?
    Quelles parties faut-il considérer dans l’automatisation ?
    Quelles méthodes peut-on utiliser pour créer des serveurs ?
    Quelles sont les principes de déploiement et de provisioning des serveurs en production ?

    Gestion des modèles de serveurs
    Quelles sont les méthodes de provisioning actuelles ?
    En quoi cela impacte-t-il la création de modèles ?
    Comment créer un modèle de serveur ?
    Comment mettre à jour un modèle ?
    Pourquoi parle-t-on de modèles en couches ?
    Existe-t-il des différences fondamentales entre Linux et Windows ?

    Gestion du changement et des mises à jour
    Comment faire évoluer les serveurs déjà déployés ?
    Faut-il redéployer les serveurs ?
    Existent-ils des pratiques à ce niveau ? Le modèle en couches est-il adapté ? Windows ? Linux ?
    Doit-on utiliser des pratiques différentes en fonction de la nature des serveurs ?

    Modèle d’infrastructure
    Faut-il étendre l’automatisation à l’infrastructure ?
    Peut-on construire des blocs d’infrastructure ?
    A quel niveau situer le concept de réutilisation pour l’infrastructure ?
    Faut-il gérer les développements applicatifs et le IAC ensemble ?

    Le IAC en entreprise (regroupant Puppet, Ansible, Vagrant…)
    Du développeur à l’administrateur
    Les outils du développeur pour l’administrateur ?
    Peut-on parler de qualité de l’infrastructure ?
    Doit-on utiliser des outils de versioning pour l’infrastructure ?
    Peut-on appliquer les modèles de CI et CD à l’infrastructure ?

    Gestion des changements
    Quels principes des méthodes Agile s’appliquent ici ?
    Comment mettre en œuvre l’évaluation de l’infrastructure ?
    Comment organiser ses outils de test ?
    Quelles sont les techniques de tests liées au IAC ?
    En quoi la mise en œuvre d’un workflow est pertinente ?
    Comment faut-il structurer son environnement de test ?
    La gestion de l’infrastructure et le Test-Driven Development (TDD)
    Peut-on parler de pipeline d’infrastructure ?
    Le IAC améliore-t-il la disponibilité de l’infrastructure ?
    Est-il possible d’éviter les coupures de production avec ce modèle ?
    Quelles techniques existent à ce niveau ?
    Quels sont les impacts sur la sauvegarde, le PRA, la sécurité ?

    Organisation de la DSI
    Comment organiser les équipes autour du IAC ?
    Comment organiser la gestion du code ?
    Faut-il mettre en place une gouvernance pour le IAC ?
    Quel est l’impact sur les compétences des équipes ?
    Comment la démarche DevOps peut-elle être utile au IAC ?
    Peut-on parler d’amélioration continue ?
    En définitif, faut-il voir le IAC comme un projet ou une démarche générale ?

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Automatisation d’orchestration (avec Puppet, Ansible et Vagrant)

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours (14 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1 163,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )
  • LI-DEV-548 Conteneurs et CaaS : Dockers, Kubernetes…

     

    Conteneurs et CaaS : Dockers, Kubernetes…
    CONT-DOCK / LI-DEV-548

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les fondamentaux et les technologies de containers et les raisons de leur émergence grâce à Docker
    - Connaître les acteurs majeurs et les usages actuels
    - Mettre en œuvre des solutions d’orchestration avec notamment Kubernetes
    - Gérer les apports pour les développeurs et l’hybridation du Cloud
    - Gérer les contours du nouveau modèle Containers As A Service (CaaS).

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Directeurs de systèmes d’informations, architectes, ingénieurs système et réseau, chefs de projets, administrateurs seniors, développeurs… Indispensables :
    -       Aucun.

    CONTENU

    Conteneurs : fondamentaux, historique, acteurs du marché
    Fondamentaux
    Rappels des définitions : modèles de services
    SaaS
    PaaS
    IaaS
    Modèles de déploiement
    Privé
    Public
    Hybride
    Les 5 caractéristiques d’un Cloud selon le NIST
    (National Institute of Standards and Technology) et l’OSI (Open Systems Interconnection)
    Le voyage vers le Cloud du Gartner ?
    Comment différentier les conteneurs et la virtualisation ?
    Quel rapport entre les conteneurs et le IaaS, le PaaS ?
    Comment expliquer l’émergence des conteneurs ?
     
    Historique
    D’où vient le concept de conteneur ?
    Est-ce une technologique récente ?
    Les différents projets historiques et leurs différences
    LXC Linux Container Project
    L’arrivée de Docker et les facteurs de sa réussite
    Que dire de Rocket CoreOS ?
    Pourquoi parle-t-on désormais d’orchestration ?
    Qu’apporte Kubernetes ou Swarm aux coneneurs ?
    Les conteneurs sont-ils dédiés au monde Linux ? Et Windows ?
    Pourquoi parle-t-on d’OS Minimaux comme CoreOS ou RancherOS ?
     
    Marché
    Les technologies de conteneurs : LXC, Docker, Rocket… Existe-t-il des forks ?
    Comment se situent les grands acteurs OpenSource comme Red Hat, Ubuntu, Suse… ?
    Les acteurs de l’orchestration : Kubernetes, Mesos, Swarm…
    Comment se situe OpenStack dans ce marché ? Et Rancher ?
    Comment les acteurs du Cloud intègrent ces technologies ? Amazon, Azure…
    Comment les acteurs du PaaS intègrent les conteneurs ? Cloud Foundry, OpenShift…
    Les acteurs d’OS Minimaux : CoreOS, Rancher, Red Hat, VMware, Microsoft…
    Quels sont les autres acteurs et solutions de ce marché ? (Monitoring, réseau…)
    La structuration du marché et la normalisation des technologies avec les fondations CNCF et OCI
    Technologies, bénéfices, limites
    Technologies de conteneurs et CaaS
    Notions de base et définitions (images, couches, conteneurs, Hub et Registry…)
    Modèle en couche « layering » et impacts
    La gestion des données
    Le réseau entre les conteneurs
    L’OS de base de chaque conteneur
    La plateforme Docker (Docker Machine, Compose, Swarm…)
    Gestion des déploiements
    Présentation des solutions de clustering et d’orchestration (Kubernetes, Swarm, Mesos…)
     
    Bénéfices des conteneurs et du CaaS
    Les bénéfices liés à la technologie
    Les bénéfices pour les développeurs
    Les bénéfices pour les administrateurs
    Les bénéfices dans l’usage du Cloud et dans l’hybridation
    Les bénéfices financiers
    L’apport des conteneurs dans la démarche DevOps
     
    Limites des conteneurs et du CaaS
    Ces technologies sont-elles matures pour la production ?
    La sécurité est-elle suffisante ?
    Existe-t-il un risque de verrouillage ?
    L’interopérabilité est-elle réelle ?
    Les communications réseaux entre conteneurs sont-elles optimales ?
    Comment gérer les données avec Docker ?
    Stateless versus Stateful
    Faut-il passer toutes les applications en conteneurs ?
    Le CaaS est-il préférable au PaaS ?
    Une démarche DevOps est-elle incontournable ?
     
    L’évolution de l’entreprise vers le CaaS
    Initier la démarche
    Comment débuter l’évolution vers les conteneurs ?
    L’usage d’un orchestrateur est-il nécessaire ?
    Par quels applicatifs commencer ?
    Avec quelles technologies et solutions commencer ?
    Les offres commerciales sont-elles pertinentes ?
    Ou placer ses premiers conteneurs ?
    Faut-il utiliser l’infrastructure existante, un environnement dédié ou démarrer sur le Cloud ?
    Quels besoins en formation ?
     
    Consolider la démarche
    Identification des besoins et adéquation des conteneurs
    Quelles importances donner à la portabilité ?
    Comment tirer parti de l’orchestrateur ?
    Définir l’architecture globale de référence de votre CaaS
    Intégrer l’environnement CaaS à votre outil de management
    Faut-il mettre en œuvre de nouveaux outils ?
    Comment garantir la disponibilité des composants du CaaS ?
    Comment intégrer les conteneurs dans l’environnement de développement ?
    Est-il possible de centraliser certains composants du CaaS entre les différents environnements ?
    Comment gérer l’intégration à vos solutions d’authentification et d’autorisation d’entreprise ?
     
    Mettre en oeuvre le CaaS
    Faut-il penser Cloud hybride dès la mise en œuvre ?
    Les offres des Cloud Providers sont-elles matures ?
    Amazon, Azure, Cloudwatt… Tour d’horizon des offres actuelles
    Les offres de CaaS des principaux éditeurs sont-elles matures ?
    Quels points faut-il considérer pour choisir ?
    Existe-t-il des différences fondamentales ?
    Peut-on tirer des bénéfices de certains composants existants comme les bases de données ?
    Comment gérer les aspects sauvegardes dans un monde conteneurs ?
    Les pratiques actuelles sont-elles adaptées ?
     
    La stratégie conteneurs / CaaS de l’entreprise
    Transformation applicative
    Existent-ils des bonnes pratiques CaaS pour vos applications héritées ?
    Doit-on démarrer par certains composants / services / applications
    Comment initier la migration de vos applications ?
    Est-il possible de porter vos nouveaux développements sur le CaaS ?
    Le bénéfice est-il supérieur avec les architectures orientées services ?
    Comment gérer la scalabilité des composants et des applications ?
    Faut-il absolument travailler sur un mode Agile ?
    Quels impacts sur les méthodes d’intégration et de déploiement continu ?
    Le CaaS modifie-t-il le cycle de vie des applications ?
    L’évolution vers un modèle d’IAC (Infrastructure As A Code) est-il un préalable ?
     
    L’organisation de la DSI
    Quels sont les impacts du Cloud sur l’organisation de la DSI ?
    La relation entre développeurs et administrateurs évolue-t-elle ?
    Pourquoi parle-t-on de culture DevOps ?
    Qu’est-ce que DevOps ?
    Faut-il évoluer vers ce type d’organisation ?
    Comment évoluer vers le DevOps ?
    Est-ce uniquement lié aux outils ?
    L’entreprise doit-elle faire évoluer ses compétences internes ?
    Faut-il acquérir de nouvelles compétences ?
     
    L’évolution vers le Cloud hybride
    Rappel des notions d’interopérabilité et de verrouillage
    Comment le CaaS améliore l’interopérabilité et limite les effets du verrouillage ?
    Cela a-t-il un impact sur le choix du CaaS interne ?
    Faut-il privilégier l’offre Docker OpenSource ou propriétaire ?
    Que dire des autres offres propriétaires ?
    Les standards sont-ils importants dans ce cas ?
    Comment assurer l’accès aux données et applications dans une architecture Multi-Cloud ?
    Quelles sont les perspectives et les développements à venir autour du CaaS dans une démarche de Cloud hybride ?
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Conteneurs et CaaS : Dockers, Kubernetes

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée :2 jours (14 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1163,00 € TTC
    Horaires
    Jour 1 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 2 : 09h00-12h30 / 13h30-17h00

     

    ( )
  • LI-DEV-546 Cloud – Logiciels
    Cloud – Logiciels
    CLOUD-LOGI / LI-DEV-546

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les éléments fondamentaux, les acteurs, les usages et l’impact du PaaS dans l’entreprise
    - Concevoir une stratégie de PaaS pour son entreprise
    - Savoir mettre en œuvre un PaaS dans l’entreprise
    - Déployer des applications depuis un PaaS privé
    - Comprendre l’impact des containers dans l’entreprise.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Responsables étude et développement, architectes, développeurs et chefs de projets. Indispensables :
    - Savoir utiliser des outils de développement et un langage objet. Avoir des notions de base en structuration de données. Et avoir un minimum de connaissance d’administration Linux et de la virtualisation de serveurs.

    CONTENU

    PaaS
    Les fondamentaux
    Rappel des définitions
    Les briques du Cloud Computing : SaaS, PaaS et IaaS
    Les différents Clouds : Cloud privé, Cloud public et Cloud hybride
    Comprendre pourquoi le PaaS n’est pas un simple Lab Management pour les développeurs
    Le positionnement du PaaS par rapport au IaaS
    Les composants d’un PaaS

    Les acteurs
    Tour d’horizon
    BYOPaas = Build, Bring ou Buy ?
    Les offres de PaaS portable : Cloud Foundry et OpenShift
    PaaS Public : Azure, Google, Salesforce…

    L’impact du PaaS dans l’entreprise
    Interopérabilité et le verrouillage dans le Cloud (Cloud Lock-In)
    L’organisation DevOps
    Définir la stratégie de transformation applicative
    Cloud hybride et les contrats associés

    Mise en œuvre technique d’un PaaS
    Définir la stratégie d’implémentation de votre PaaS
    Mise en œuvre d’une plateforme PaaS de Proof Of Technology
    Définition de l’architecture globale de référence de votre PaaS / IaaS
    Comment composer le catalogue de services de votre plateforme PaaS
    Comment intégrer votre PaaS à vos outils de supervision et de management actuels ?
    Comment intégrer votre PaaS à vos systèmes de reporting, de finance et d’inventaire ?

    Définir votre architecture PaaS dans le détail
    Quels composants forment votre plateforme PaaS ?
    Comment identifier les rôles ?
    Quelles décisions technologiques dans le choix de ces composants ?
    A quelle échelle démarrer le projet ?
    Peut-on centraliser plusieurs composants et rôles ?
    Comment garantir la disponibilité de votre plateforme PaaS et minimiser les SPOF (Single Point Of Failure) ?
    Quels rôles et composants du PaaS faut-il distribuer pour supporter la charge ?

    Etude de cas : SSII interne d’une banque
    Intégrer votre plateforme PaaS dans votre environnement IT
    Comment tirer bénéfice de votre infrastructure actuelle virtuelle ou IaaS pour démarrer votre projet PaaS ?
    Quel niveau d’intégration attendre avec vos annuaires d’authentification et d’autorisation d’entreprise ?
    Peut-on tirer bénéfice de certains composants externes à la plateforme PaaS comment les bases de données de l’entreprise ?
    Quels outils de supervision et de gestion des logs sont adaptés à la gestion du PaaS ?
    Comment intégrer la plateforme PaaS aux systèmes d’intégration continue, de gestion de code source, et les outils de développement applicatif ?
    Quels sont les besoins en termes de sauvegarde et de restauration de données ou de composants ?
    Doit-on conserver les pratiques actuelles ?
    Comment gérer les besoins de la plateforme PaaS au niveau des services d’infrastructure réseau ?

    Implémenter un PaaS privé et hybride
    Travaux pratiques : basé sur une distribution Cloud Foundry
    Déploiement d’un environnement de développement et le client
    Configuration de l’environnement – Interface Web et la ligne de commande
    Tour des composants : routeur, Docker, Authentification, Logging…
    Définition d’une application pour déploiement et comprendre manifest.yml
    Déploiement et test d’une application

    Travaux pratiques : passer en « production »
    Configuration d’un cluster et configurer la répartition des rôles
    Connecter une base de données externe au PaaS
    Déploiement d’une application sur le cluster
    Configurer l’Autoscaling
    Cloud hybride : l’impact sur les identités
    La fédération des identités : SAML

    Travaux pratiques : implémentation de SAML avec Shibboleth

    L’impact du PaaS dans l’entreprise
    Interopérabilité et le verrouillage dans le Cloud (Cloud Lock-In)
    Rappel des notions d’interopérabilité et de Lock-In
    Pourquoi le PaaS améliore l’interopérabilité et réduit le Lock-In ?
    Comment limiter les effets du Lock-In tout en conservant l’agilité du PaaS ?

    L’organisation DevOps
    Pourquoi le Cloud modifie-t-il l’organisation des administrateurs et des développeurs dans l’entreprise ?
    Qu’est-ce qu’un DevOps exactement ?
    Comment évoluer vers cette organisation ?
    Quelles actions pour faciliter l’adoption des équipes IT à cette nouvelle architecture tout en maintenant l’infrastructure existante ?
    L’entreprise doit-elle acquérir de nouvelles compétences ?

    Définir la stratégie de transformation applicative
    Comment faire évoluer vos applications héritées pour tirer bénéfices du PaaS ?
    Quels composants / services / applications sont les meilleurs candidats pour démarrer cette transformation ?
    Comment développer de nouvelles applications directement pour le PaaS ?
    Existe-t-il des standards de communication pour les architectures orientées services ?
    Comment rendre les applications facilement scalables ?
    Quels types de terminaux (Smartphone, tablette, PC…) pour vos applications ?
    Comment intégrer la mobilité dans votre stratégie ?
    Comment initier la migration de vos applications ?
    Existe-t-il des approches à privilégier ?
    Définir le processus de cycle de vie et d’intégration des applications

    Faire évoluer les méthodes de déploiement
    Notion de Pipeline
    Intégration continue et déploiement continu
    Blue-green deployment, Zero Downtime Deployment, Feature flipping…

    Containeurs : de Docker au CaaS
    Histoire des containeurs
    2006 : le projet V-Server
    Linux container Project : LXC
    L’arrivée et les apports du projet Docker
    L’apport des orchestrateurs : Kubernetes
    L’impact des OS de type minimal comme CoreOs ou Atomic
    Qu’en est-il du monde Windows ?
    Docker est-il le leader incontestable ?

    Les composants d’un CaaS
    Le lien avec le IaaS : où vont s’exécuter finalement les systèmes applicatifs ?
    Quels apports comparativement aux Machines Virtuelles (VM) ?
    Faut-il héberger son CaaS sur un PaaS ou un IaaS ?
    Persistance : comment gérer les fichiers, les bases de données… ?
    Comment associer des containeurs entre eux ?
    Orchestration : l’usage d’un orchestrateur est-il incontournable ?
    Quelles architectures pour l’orchestrateur ?
    Comment comparer les offres de containeurs et d’orchestrateur ?
    Les cas de Kubernetes, Mesos et Swarm

    Travaux pratiques : implémenter Docker et Kubernetes
    Tour d’horizon
    Quel intérêt / priorité donner à la portabilité ?
    Que faire si vous possédez déjà une infrastructure virtuelle à base de VMware, Hyper-V, Xen… ?
    Comment mieux en tirer parti ?
    Comment se positionne Amazon, finalement ?
    Quelle est sa vision par rapport aux autres acteurs du marché ?
    Quelles sont les spécificités des solutions de containeurs et d’orchestration du marché ?
    Existe-t-il des différences fondamentales ?
    Quelles sont les dernières innovations et l’orientation prise par les acteurs de ce marché ?
    La gestion du réseau dans les containeurs a-t-elle un impact à l’heure du SDN (Software-Defined Networking) et du NFV (Network Functions Virtualization) ?
    SSII interne d’une banque

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Cloud – Logiciels

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours (35 heures) avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2 906,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30

    ( )