Environnement Oracle

Oracle Database / SQL
  • LI-ORA-270 Oracle – Evoluer vers la v.18c
    Oracle – Evoluer vers la v.18c
    ORA-ACT18 / LI-ORA-270

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    À la fin du cours, le stagiaire sera capable de :

     

    - Utiliser les nouvelles fonctionnalités de l’architecture multi-tenant
    - Comprendre les nouvelles fonctionnalités de la sécurité des bases de données et de RMAN
    - Maîtriser les nouvelles fonctionnalités du Data Warehousing et les améliorations apportées au Sharding.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs et développeurs de bases de données. Indispensables :

     

    Maîtriser le langage SQL et connaître les versions précédentes d’Oracle.

    CONTENU

    Introduction

    • Evolution fonctionnelle des serveurs Oracle
    • Présentation des nouvelles fonctionnalités de la version 18c

    Installation

    • Oracle Home en read-only
    • Nouvelle localisation du Password File
    • Installation simplifiée et basique

    Grid infrastructure

    • Oracle Grid infrastructure et ORAchk
    • Oracle Automatic Storage Management (ASM)
    • Oracle Real Application Cluster (RAC)

    Multi-tenant

    • CDB Fleet
    • PDB Sharding
    • Clonage de PDB
    • Conversion d’une base non CDB en PDB via RMAN

    Gestion du Sharding

    • Présentation de la notion du Sharding sous Oracle
    • Les fonctionnalités multi-shard des requêtes SQL
    • Méthodes de Sharding

    SQL

    • Tables temporaires privées
    • Arrêt ou annulation d’un ordre SQL
    • Evolutions de la gestion du partitionnement
    • Nouvelles commandes online
    • Génération de batch DDL via DBMS_METADATA_DIFF package

    Gestion de la sécurité

    • Intégration de MS Active Directory
    • Cryptage des données dans les fichiers « database replay »
    • Export et import des liens de bases de données
    • Gestion des comptes de type « schemas only »

    Autres évolutions

    • Nouvelles fonctionnalités de Data Pump
    • Configuration Automatic In-Memory

    SESSIONS PROGRAMMEES

    Accès au calendrier

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation.

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire :  825,00 € TTC
    Horaires :
    Jour 1 : 09h00-12h30 / 13h30-17h30
    Jour 2 : 09h00-12h30 / 13h30-16h30

    ( )
  • LI-ORA-269 Oracle Générateur de rapports Reports
    ORACLE GENERATEUR DE RAPPORTS REPORTS
    ORA-REP / LI-ORA-269

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    Créer des états avec le module Reports de l’outil Developer.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Chefs de projet, concepteurs, développeurs. Avoir une maîtrise du langage SQL, de PL/SQL et avoir une connaissance de l’outil Forms.

    CONTENU

    INTRODUCTION
    Principales fonctionnalités
    Composants d’ORACLE Developer Reports
     
    INTERFACE DE DEVELOPPEMENT
    Fenêtres de développement : Object Navigator (navigateur d’objets) Live Previewer (pré-visualisateur) Data Model (modèle de données) Layout Model (modèle de présentation) Parameter Form (formulaire de paramétrage) Property Palette (palette de propriétés) PL/SQL Editor (éditeur PL/SQL)
    Assistants : Report Wizard (assistant de création d’états) Data Wizard (assistant de création de données) Chart Wizard (assistant de création de graphiques) Web Wizard (assistant de création de pages web)
     
    MODULE REPORT
    Objets du modèle de données : System Parameters (paramètres système), User Parameters (paramètres utilisateur), Queries (requêtes), Groups (groupes), Formula Columns (colonnes formules), Summary Columns (colonnes récapitulatives), Placeholder Columns (colonnes conteneurs), Data Links (liens entre données)
    Objets du modèle de présentation : Header Section (section en-tête), Main Section (section principale), Trailer Section (section de queue), Body (corps), Margin (marges), Group Frames (cadres de groupes), Header Frames (cadres d’en-tête), Repeating Frames (cadres de répétition), Boilerplates (conteneurs), Fields (champs)
    Objets du Parameter Form : Fields (champs), Graphical Boilerplates (conteneurs graphiques), Text Boilerplates (conteneurs textes), Image Boilerplates (conteneurs images)
     
    REPORT TRIGGERS (DECLENCHEURS AU NIVEAU ETAT)
     
    PROGRAM UNITS (UNITES DE PROGRAMME)
     
    ATTACHED LIBRARIES (BIBLIOTHEQUES ATTACHEES)
     
    STYLES DE REPORT
    Tabular (tabulaire)
    Form-like (formulaire)
    Mailing Label (étiquette)
    Form Letter (lettre-type)
    Group Left et Group Above (maître / détail)
    Matrix et Matrix with Group (matriciel)
     
    MISE EN PAGE ET PROGRAMMATION PL/SQL
    Confine mode et Flex mode (mode confiné et mode flexible)
    Anchor (ancre)
    Pagination
    Button
    Triggers d’affichage conditionnel
    Triggers de formatage des objets
    Triggers de validation des paramètres
    Les packages intégrés
     
    MISE EN œuvre
     
    SPECIFICITES REPORTS N-TIERS
     
    MIGRER VERS REPORTS N-TIERS

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-generateur-de-rapports-reports/ORA-REP/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.485,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-268 Oracle et l’Objet
    ORACLE ET L’OBJET
    ORA-OBJ / LI-ORA-268

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Connaître l’approche objet en base de données
    - Savoir définir et exploiter ces structures avec le langage PL/SQL.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Analystes, analystes programmeurs, exploitants, administrateurs, chefs de projets. Connaître les fondamentaux des SGBDR, le langage SQL et le langage PL/SQL.
    Avoir suivi les cours LI-ORA-249 (ORA-SQLAV) « Langage SQL avancé » et ORA-266 (ORA-PLAV) « Oracle – Langage PL/SQL ».

    CONTENU

    RAPPELS OBJETS IMPLICITES
    Tables indicées
    Tables imbriquées
    Tableaux Varray
    Méthodes prédéfinies
     
    OBJETS EXPLICITES
    Gestion des types d’objets
    Imbrication
    Dictionnaire de données
    Tables relationnelles et tables objets
    Gestion
    OID
     
    HERITAGE
     
    REFERENCE
    Déclaration2
    Manipulation
    Contrainte et intégrité référentielle
     
    COLLECTIONS
    Méthodes prédéfinies
    Mécanismes d’interrogation
    Collections de références
     
    METHODES
    Déclaration et implémentation
    Méthodes Static
    Méthodes Constructor
    Comparaison d’objets : Map et Order

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-et-l-objet/ORA-OBJ/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 825,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-267 Oracle real application cluster
    ORACLE REAL APPLICATION CLUSTER
    ORA-RAC / LI-ORA-267

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Utiliser le Real Application Cluster (RAC) – Effectuer le déploiement d’un noeud RAC
    - Modifier les méthodes de bascules.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs expérimentés Connaître les fondamentaux des SGBDR, le langage SQL, le langage PL/SQL, l’Administration.

    CONTENU

    PRESENTATION
    Objectifs de l’architecture Real Application Cluster : la haute disponibilité, distribution de charges
    Historique
    Evolutions OPS vers RAC
     
    INSTALLATION
    Pré-requis matériel (disque, réseau) et système
    Configuration
    Grid Infrastructure
    Oracle Clusterware
    Composants : voting files, Oracle Cluster Registry (OCR), Oracle Local Registry (OLR)
    Vérification du statut CRS, des ressources, des nœuds, de l’OCR, du voting disk
    Les fichiers traces
    Utilisation Automatic Storage Management
    Création de la base
     
    ARCHITECTURE REAL APPLICATION CLUSTER
    Ressources mémoire : cache fusion
    Processus
    Paramètres
    Fichiers journaux et tablespace d’annulation
    Parallélisation
     
    ADMINISTRATION
    Outil crsctl pour démarrer, vérifier, arrêter un noeud, gérer les voting files
    Outil ocrconfig, ocrcheck
    Ajout / suppression d’un noeud
    Outil srvctl
     
    SAUVEGARDE ET RESTAURATION
    Cas particulier : bascule avec « Transparent Application Failover »
    Archivage des fichiers journaux
    Restauration après simulation d’une perte de fichiers
    Architecture Automatic Diagnostic Repository
     
    OPTIMISATION
    Collecte des statistiques et exploitation

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-real-application-cluster/ORA-RAC/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire :  1.688,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-266 Oracle Langage PL/SQL Avancé
    ORACLE LANGAGE PL/SQL AVANCE
    ORA-PLAV / LI-ORA-266

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Approfondir vos connaissances en développement PL/SQL en utilisant différentes techniques liées aux variables, curseurs et traitements stockés
    - Gérer (en détail) de grands objets.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Concepteurs et développeurs Ecrire des requêtes SQL et développer en PL/SQL au quotidien.

    CONTENU

    LES VARIABLES
    Apports des différentes versions
    Gestion des « Large Objects »
    Créer ses propres types de données
     
    LES CURSEURS
    Echange de variables de types propriétaires par fonctions et procédures
    Echange de curseurs par fonctions et procédures
    Bulk collect : Sql%bulk_rowcount, sql%bulk_exceptions
     
    LES ERREURS
    Revue des erreurs prédéfinies
    Définir des erreurs via des packages
     
    LES TRANSACTIONS
    Traitement en transaction autonome
    Bloc anonyme et traitements stockés
    Restrictions
     
    TRAITEMENTS STOCKES
    Gestion des droits
    Privilèges objets et système
    Droits de l’appelant et du propriétaire
    Dictionnaire de données
    Récursivité des fonctions
    Fonctions pipelined
    Surcharge
    Déterminisme
    Traitements stockés et caches
    Ordonnancement des triggers
    Triggers composés
    Triggers DDL
    Revue des packages intégrés par catégorie

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-langage-pl-sql-avance/ORA-PLAV/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 825,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-265 Oracle Générateur d’applications Forms
    ORACLE GENERATEUR D’APPLICATIONS FORMS
    ORA-FOR / LI-ORA-265

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Créer des applications graphiques avec le module Forms de l’outil Oracle Developer, le L4G d’Oracle.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Chefs de projet, concepteurs et développeurs. Avoir une maîtrise du langage SQL ou avoir suivi le stage « Le langage SQL » (LI-ORA-248) ou  » Le langage PL/SQL » (LI-ORA-251).

    CONTENU

    INTRODUCTION
    Principales fonctionnalités
    Composants d’ORACLE Developer Forms
     
    L’INTERFACE DE DEVELOPPEMENT
    Fenêtres de développement : Object Navigator (navigateur d’Objets), Layout Editor (éditeur de présentation), Properties (Palette de Propriétés), PL/SQL Editor (Editeur PL/SQL), Object Libraries (Bibliothèques d’Objets), Menu Editor (Editeur de Menus)
    Assistants : Data Block Wizard (assistant de création de blocs), Layout Wizard (assistant de présentation), Chart Wizard (assistant de création de graphiques), LOV Wizard (assistant de création de List Of Values)
     
    LE OBJETS MODULE FORM
    Triggers (déclencheurs)
    Alerts
    Attached Libraries (bibliothèques attachées)
    Data Blocks (blocs de données)
    Canvases (canevas)
    Editors (éditeurs)
    List Of Values : LOVs (listes de valeurs)
    Object Groups (groupes d’Objets)
    Parameters (paramètres)
    Popup Menus (menus contextuels)
    Program Units (unités de programme)
    Property Classes (classes de propriétés)
    Record Groups (groupes d’enregistrements)
    Reports (états)
    Visual Attributes (attributs visuels)
    Windows (Fenêtres)
     
    LE MODULE MENU
    Création de menus
    Différents types de menu-items
    Attacher des menus à des forms
     
    LES ROUTINES USUELLES
    Applications
    Messages
    Enregistrements
    Requêtes
    Timer
    Web
     
    SPECIFICITES FORMS N-TIERS
     
    DES EXEMPLES DE DEVELOPPEMENT ET MISE EN OEUVRE
    Applications « multi-forms »
    Utilisation de variables système
    Affichage message d’erreur dans une alerte
    Manipulation d’une liste
    Remplissage d’un List Item à partir d’un Record Group
    Manipulation d’un Radio Group
    Affichage d’une LOV
    Variables globales et paramètres
    Pointeur de souris
    Migration

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-generateur-d-applications-forms/ORA-FOR/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2.475,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-264 Oracle 12c: Sauvegardes et restaurations avec Rman
    ORACLE 12C SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS AVEC RMAN
    ORA-RMAN12 / LI-ORA-264

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les mécanismes importants mis en œuvre pour les sauvegardes et restaurations d’une base de données Oracle en 12c
    - Contrôler et configurer l’outil RMAN
    - Sauvegarder les fichiers d’une base de données Oracle en 12c de différentes manières en mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
    - Restaurer une base de données Oracle en 12c avec RMAN sans catalogue suivant le type de panne (perte totale, partielle, controlfile, spfile…)
    - Mettre en place et gérer le catalogue de RMAN
    - Sauvegarder et restaurer RMAN avec le catalogue
    - Utiliser quelques fonctions avancées de RMAN.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs de bases de données, analystes et exploitants maîtrisant l’administration d’une base de données Oracle. Maîtriser l’administration d’une base de données Oracle.

    CONTENU

    RAPPELS D’ARCHITECTURE
    Instance, base de données, différents fichiers de la base et leurs spécificités
    Types de sauvegardes : logiques, physiques système, physiques RMAN
    Le mode ARCHIVELOG (mise en oeuvre et paramètrage)
    La zone de récupération rapide (arborescence, configuration, contrôle)
    Le suivi des blocs modifiés (sauvegardes incrémentales)
    Les opérations de switch
     
    PRESENTATION DE RMAN ET CONFIGURATION
    La commande RMAN
    Connexion à RMAN
    Gestion de l’instance (démarrage, arrêt, changement d’état…)
    Requêtes SQL dans RMAN
    Configuration (commandes SHOW, CONFIGURE, SET…)
    Configuration en graphique avec Enterprise Manager Database Control
     
    SAUVEGARDES
    La commande VALIDATE
    Sauvergardes totales, incrémentales, cumulatives
    Sauvegarde en mode NOARCHIVELOG
    Sauvegarde en mode ARCHIVELOG
    Sauvegarde cryptée
    Utilisation de Entreprise Manager Database Control
     
    RESTAURATIONS
    Affichage des informations (commande LIST)
    Restauration totale (base fermée, montée)
    Restaurations partielles (base ouverte / fermée d’un tablespace, d’un datafile, restauration de bloc corrompu)
    Pannes logiques (opérations de récupération sur la base ou des tablespaces DBPITR et TSPITR)
     
    GESTION DE CATALOGUE
    Concepts, création du catalogue
    Enregistrement / suppression d’une base dans le catalogue
    Synchronisation
    Les commandes RMAN CATALOG, DELETE, REPORT, RESYNC
    Les scripts (création, suppression, exécution, affichage d’un script)
    Gestion du catalogue en graphique avec Enterprise Manager Database Control
     
    OPERATIONS AVEC CATALOGUE
    Sauvegardes
    Restaurations
     
    OPERATIONS AVANCEES
    Transport de tablespace
    Clone de base de données (commande DUPLICATE, COPY)
    Cloner une base de données avec Enterprise Manager Database Control
    Conversions de fichiers
    Catalogues privés virtuels
     
    NOUVEAUTES RMAN AVEC ORACLE DATABASE 12C
    Récupération PITR au niveau d’une table
    Commandes SQL supplémentaires sous RMAN…

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-sauvegardes-et-restaurations-avec-rman/ORA-RMAN12/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-263 Oracle 12c: Evoluer vers la version 12c
    ORACLE EVOLUER VERS LA V.12C
    ORA-ACT / LI-ORA-263

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Connaître les nouvelles fonctionnalités apportées par la version 12 en matière de développement, d’administration, de sauvegarde / restauration et de performance.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Analystes, analystes programmeurs pour la première partie, Dba expérimentés. Connaître le langage SQL, le langage PL/SQL et l’administration.

    CONTENU

    ADMINISTRATION
    Installation
    Architecture multi-tenant
    Bases de données container (Cdb) et pluggable (Pdb)
    Création et administration
    Dictionnaire de données
    Outils d’administration
    Cloud Control
    Express
    Opérations d’administration en ligne
    Compression
    Gestion des privilèges
    Oracle Data Redaction
     
    SAUVEGARDE ET RESTAURATION
    Architecture multitenant
    Sauvegarde et restauration de Cdb et Pdb
    Export / import Datapump
    Recovery Manager
    Privilège Sysbackup
    Commande Describe
    Automatic Diagnostic Recovery
    Flashback
    Modification Flashback Data Archive
     
    TUNING
    Architecture multi-tenant
    Automatic Workload Repository
    Automatic Database Diagnostic Monitor

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-evoluer-vers-la-v-12c/ORA-ACT/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-262 Oracle dataguard
    ORACLE DATAGUARD
    ORA-DATAG / LI-ORA-262

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Mettre en oeuvre les principes des bases de données de secours physique et logique.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs expérimentés Connaître les fondamentaux des SGBDR, le langage SQL, le langage PL/SQL, l’administration, les sauvegardes et restaurations.

    CONTENU

    PRESENTATION
    Objectifs base de secours physique et logique
    Architectures
    Historique
    Evolutions Standby Database vers Active Dataguard
     
    TRANSFERT DE DONNEES
    Processus ARCH et LGWR
    Niveaux de protection : performance, protection, disponibilité maximale
    Transfert synchrone et asynchrone
    Paramétrage
    Processus RFS
    Les fichiers Standby Redologs
    Interrogation du dictionnaire de données
     
    APPLICATION DES DONNEES
    Processus MRP
    Redo Apply (physique) et SQL Apply (logique)
    Recouvrement manuel et automatique
    Démarrage et arrêt du recouvrement
    Gestion du différentiel : fal_server et fal_client
    Interrogation du dictionnaire de données
     
    BASCULEMENTS
    Switchover – Switchback – Graceful failover – Graceful failover
     
    BASE DE DONNEES DE SECOURS PHYSIQUE
    Création manuelle et via Rman
    Transfert de données
    Application de données
    Administration
    Opérations de basculement
     
    BASE DE DONNEES DE SECOURS LOGIQUE
    Création manuelle et via Rman
    Transfert de données
    Filtrage des informations à appliquer : niveau table, niveau schema, DDL, DML
    Le package dbms_logstdby
    Administration
    Opérations de basculement
     
    DATA GUARD BROKER
    Paramétrage
    L’interpréteur de commandes : DGMGRL
    Définition d’un environnement de secours physique et logique
    Opérations de basculement
    Interface graphique : Grid Control

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-dataguard/ORA-DATAG/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.688,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-261 Oracle 12c: Exploitation
    ORACLE 12C EXPLOITATION
    ORA-EXP12 / LI-ORA-261

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Acquérir les éléments de base nécessaires à l’accueil et à l’exploitation d’un progiciel ou d’une application fonctionnant avec Oracle.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Chefs de projets, administrateurs de données, exploitants. Maîtriser le langage SQL ou posséder les connaissances équivalentes.

    CONTENU

    PRESENTATION GENERALE
    Produits
    Environnement
    Vocabulaire
    Architecture Oracle Database 12c
     
    DEMARRER / ARRETER UNE BASE
    Fichiers de paramètres (pfile et spfile)
    Avec SQL*Plus
    Visualisation des paramètres
    Enterprise Manager Database Express
     
    ORACLE NET
    Connexion locale et distante à une base
    Démarrer / arrêter le listener (utilitaire lsrctl, fichier listener.ora)
    Configurer le poste client (fichier tnsnames.ora)
     
    STRUCTURES PHYSIQUES DANS LA BASE
    Création / modification / suppression de tablespaces
    Segments, extends et blocs, segment d’annulation (gestion manuelle et automatique)
    Diagnostic des structures, dimensionnement et localisation via des scripts ou Enterprise Manager Database Express ou SQL Developer
     
    SECURITE DES ACCES A LA BASE
    Utilisateurs, rôles, profils
    Privilèges systèmes et objets
     
    GESTION DES TABLES ET DES INDEX
    Tables, types de données, caractéristiques, création, modification, suppression
    Contraintes d’intégrité
    Index B-tree, bitmap, états des lieux des index
    Visualisation des tables / index avec Enterprise Manager Database Express
     
    TRACES, SESSIONS ET TRANSACTIONS
    Fichier « alert log », fichiers traces dans ADR
    Identification des sessions, déconnexion d’une session
    Transactions en cours et consommation de verrous
     
    LES OUTILS D’ADMINISTRATION
    SQL*Plus
    Enterprise Manager Database Express
    SQL Developer
    Export / import Data Pump (expdp, impdp)
    SQL*Loader
     
    SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS PHYSIQUES
    Les modes NOARCHIVELOG et ARCHIVELOG
    Mise en oeuvre de l’archivage
    Sauvegarde base fermée / ouverte
    Restauration physique et RECOVER
    Exemple de sauvegarde base ouverte, panne sur un tablespace de données et restauration des données
     
    ELEMENTS ET TECHNIQUES D’OPTIMISATION DU SERVEUR ORACLE
    Paramétrage de l’instance

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-exploitation/ORA-EXP12/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-260 Oracle 11g: Exploitation
    ORACLE 11G EXPLOITATION
    ORA-EXP / LI-ORA-260

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Acquérir les éléments de base nécessaires à l’accueil et à l’exploitation d’un progiciel ou d’une application fonctionnant avec Oracle.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Chefs de projet, administrateurs de données, exploitants. Maîtriser le langage SQL ou posséder les connaissances équivalentes.

    CONTENU

    PRESENTATION GENERALE, PRODUITS, ENVIRONNEMENT, VOCABULAIRE ET ARCHITECTURE DU SERVEUR ORACLE
    DEMARRER / ARRETER UNE BASE
    Fichier de paramètres (pfile, spfile), avec SQL*Plus, visualisation des paramètres, O.E.M et Enterprise Manager Database Control
     
    ORACLE NET
    Connexion locale et distante à une base, démarrer / arrêter le listener (utilitaire lsrctl, fichier listener.ora), configurer le poste client (fichier tnsnames.ora)
     
    STRUCTURES PHYSIQUES DANS LA BASE
    Création / modification / suppression de tablespaces (local ou dictionary)
    Segments, extends et blocs, segment d’annulation (gestion manuelle et automatique)
    Diagnostic des structures, dimensionnement et localisation via des scripts ou OEM
     
    SECURITE DES ACCES A LA BASE
    Utilisateurs, rôles, profils
    Privilèges systèmes et objets
     
    GESTION DES TABLES ET DES INDEX
    Tables, types de données, caractéristiques, création / modification / suppression
    Contraintes d’intégrité
    Index Btree, bitmap, états des lieux des index
    Visualisation des tables / index avec O.E.M.
     
    TRACES, SESSIONS ET TRANSACTIONS
    Fichier alert log, fichiers traces
    Identification des sessions, déconnexion d’une session
    Transactions en cours et consommation de verrous
     
    LES OUTILS D’ADMINISTRATION
    SQL*Plus, Oracle Enterprise Manager (O.E.M), export, import (exp, imp), SQL*Loader
     
    SAUVEGARDE ET RESTAURATION PHYSIQUES
    Les modes NOARCHIVELOG et ARCHIVELOG, mise en oeuvre de l’archivage
    Sauvegarde base fermée / ouverte
    Restauration physique et RECOVER
    Exemple de sauvegarde base ouverte, panne sur un tablespace de données et restauration des données
     
    ELEMENTS ET TECHNIQUES D’OPTIMISATION DU SERVEUR ORACLE : PARAMETRAGE DE L’INSTANCE

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-exploitation/ORA-EXP/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-259 Oracle 11g: Evoluer vers la version 11g
    ORACLE EVOLUER VERS LA V.11G
    ORA-ACT11 / LI-ORA-259

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Mettre en oeuvre efficacement le serveur Oracle Database 11g
    - Identifier et comprendre les nouvelles fonctionnalités du serveur Oracle Database 11g, en particulier la disponibilité, l’adaptation dynamique des performances et la sécurité
    - Identifier les nouvelles techniques d’administration de la base
    - Maîtriser les techniques de migration d’une base de données en version 8i, 9i, 10g vers la version 11g

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs de bases de données, analystes, exploitants et chefs de projets Avoir suivi la formation LI-ORA-248 (SQL-FND) « Langage SQL » et maîtriser une version antérieure d’Oracle (8i, 9i, 10g).

    CONTENU

    PRESENTATION GENERALE
    Historique des évolutions fonctionnelles
    Les licences et options (paramètre d’accès aux pack)
    Architecture du serveur
     
    INSTALLATION
    Modifications de la livraison (produits ajoutés, supprimés)
    Préparation à l’installation
    L’installation en 11g R1 et en 11g R2
    Gestion des patchs (opatch)
     
    CREATION D’UNE BASE
    Nouvelle gestion mémoire (memory_target, AMM, mise en service et contrôle)
    Cache de résultats (configuration, utilisation et gestion)
    Réduction des tablespaces temporaires
    Sécurisation 11g (mot de passe case-sensitive, profil DEFAULT, audit)
    Paramètres d’instance additionnels
    Configuration d’Entreprise Manager Database Control
     
    GESTION DU CHANGEMENT
    Real Application Testing (composants de RAT)
    SQL Performance Analyzer
    Fonctions
    Capture de charge SQL
    Transport d’un STS
    Création du référentiel de performances avant modifications
    Détermination des performances après modifications
    Traitement de comparaison
    Utilisation de la console EM ou SQL PA en mode ligne
    SQL Plan Management
    Architecture
    Chargement des plans
    Consultation des plans
    Evolution des SQL plan baselines
    Gestion de la SQL Management base
    Export / import de SQL plan baselines
    Database Replay (fonction, capture, ré-exécution, rapport d’analyse)
     
    AMELIORATION DE L’INFRASTRUCTURE INTELLIGENTE
    Automatic SQL Tuning (comparaison 10g et 11g, contrôle de la tâche, gestion avec EM)
    AWR (nouvelles lignes de base)
     
    AMELIORATIONS RELATIVES AU STOCKAGE
    Nouvelles techniques de partitionnement (interval, système, colonne virtuelle, référence…)
    La compression avancée
    Nouveautés ASM (Fast Mirror Resync, Preferred Mirror Read…)
    SQL Access Advisor
     
    GESTION DES ERREURS
    Les données de diagnostic
    Infrastructure de gestion des erreurs
    Incidents et problèmes
    ADR Automatic Diagnostic Repository (structure, contenu…)
    EM Support Workbench (gestion d’un problème, exemple de création de paquetage d’incident (IPS) avec EM)
    Adrci (exemples de commandes, visualisation des fichiers d’alerte, création d’un package d’incidents)
    Health Monitor (les checkers, exécution manuelle ou automatique d’un checker)
    SQL Repair Advisor
    Data Recovery Advisor (présentation, utilisation via EM ou RMAN)
     
    MIGRATION
    Préparation
    Tableau des compatibilités et méthodes de migration
    Migration avec DBUA Database Upgrade Assistant
    Migration manuelle avec SQL*Plus
    Migration avec export / import
    Migration des applications

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-evoluer-vers-la-v-11g/ORA-ACT11/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 825,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-258 Oracle 11g: Sauvegardes et restaurations avec Rman
    ORACLE 11G SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS AVEC RMAN
    ORA-RMAN / LI-ORA-258

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les mécanismes importants mis en oeuvre pour les sauvegardes et restaurations d’une base de données Oracle
    - Contrôler et configurer l’outil RMAN
    - Sauvegarder les fichiers d’une base de données Oracle de différentes manières en mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
    - Restaurer une base de données Oracle avec RMAN sans catalogue suivant le type de panne (perte totale, partielle, controlfile, spfile…)
    - Mettre en place et gérer le catalogue de RMAN
    - Sauvegarder et restaurer RMAN avec le catalogue
    - Utiliser quelques fonctions avancées de RMAN

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Gestionnaires de données, administrateurs de données, analystes et exploitants maîtrisant l’administration d’une base de données Oracle. Connaître les fondamentaux des SGBDR, le langage SQL, le langage PL/SQL et l’administration.

    CONTENU

    RAPPELS D’ARCHITECTURE
    Instance, base de données, différents fichiers de la base et leurs spécificités
    Types de sauvegardes : logiques, physiques système, physiques RMAN
    Le mode ARCHIVELOG (mise en oeuvre, paramètrage)
    La zone de récupération rapide (arborescence, configuration, contrôle)
    Le suivi des blocs modifiés (sauvegardes incrémentales)
    Les opérations de switch
     
    PRESENTATION DE RMAN ET CONFIGURATION
    La commande RMAN
    Connexion à RMAN
    Gestion de l’instance (démarrage, arrêt, changement d’état…)
    Requêtes SQL dans RMAN
    Configuration (commandes SHOW et CONFIGURE,SET…)
    Configuration en graphique avec Enterprise Manager Database Control
     
    SAUVEGARDES
    La commande VALIDATE
    Sauvergardes totales, incrémentales, cumulatives
    Sauvegarde en mode NOARCHIVELOG
    Sauvegarde en mode ARCHIVELOG
    Sauvegarde cryptée
    Utilisation de Entreprise Manager Database Control
     
    RESTAURATIONS
    Affichage des informations (commande LIST)
    Restauration totale (base fermée, montée)
    Restaurations partielles (base ouverte / fermée d’un tablespace, d’un datafile, restauration de bloc corrompu)
    Pannes logiques (opérations de récupération sur la base ou des tablespaces DBPITR et TSPITR)
     
    GESTION DE CATALOGUE
    Concepts, création du catalogue
    Enregistrement / suppression d’une base dans le catalogue
    Synchronisation
    Les commandes RMAN CATALOG, DELETE, REPORT, RESYNC
    Les scripts (création, suppression, exécution, affichage d’un script)
    Gestion du catalogue en graphique avec Enterprise Manager Database Control
     
    OPERATIONS AVEC CATALOGUE
    Sauvegardes
    Restaurations
     
    OPERATIONS AVANCEES
    Transport de tablespace
    Clone de base de données (commande DUPLICATE, COPY)
    Cloner une base de données avec Enterprise Manager Database Control
    Conversions de fichiers
    Catalogues privés virtuels

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-sauvegardes-et-restaurations-avec-rman/ORA-RMAN/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-257 Oracle 12c: Sauvegardes et restaurations
    ORACLE 12C – SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS
    ORA-SAUV12 / LI-ORA-257

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les mécanismes importants mis en oeuvre pour les sauvegardes et restaurations d’une base de données Oracle
    - Définir une stratégie de sauvegarde adaptée à vos bases de données Oracle
    - Maîtriser les utilitaires de sauvegardes et restaurations logiques export et import Data Pump
    - Réparer une base de données en mode NOARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile…
    - Mettre en place le mode ARCHIVELOG et gérer l’archivage
    - Réparer une base de données en mode ARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile, reprises partielles ou totales
    - Découvrir RMAN (Recovery Manager) et ses principales commandes
    - Mettre en oeuvre et utiliser les technologies Flashback d’une base de données Oracle.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs bases de données, analystes et exploitants de bases de données Oracle. Maîtriser l’administration d’une base de données Oracle.

    CONTENU

    ARCHITECTURE DU SGBD (SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES) ORACLE
    Rappels sur l’architecture d’Oracle Database Server (fichiers d’une base Oracle, instance, mécanismes transactionnels, Check Point, récupération partielle ou totale, sauvegardes physiques ou logiques…)

    STRATEGIES DE SAUVEGARDES
    Introduction aux différentes stratégies de sauvegardes
    Choix techniques
    Sauvegardes logiques, physiques à froid (via des utilitaires physiques de l’O.S ou via RMAN) et à chaud (avec le mode ARCHIVELOG…)

    EXPORT, IMPORT ET DATA PUMP
    Sauvegardes / restaurations logiques avec Data Pump
    Export
    Import
    Paramètres
    Traitements des incidents
    Gestion des Jobs Data Pump
    En 12c, invalidation de la journalisation à l’import, transformer une vue en table à l’export

    TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE NOARCHIVELOG
    Perte d’un fichier de données
    Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
    Perte d’un membre de redolog, perte d’un groupe de redolog
    Perte du fichier spfile
    Sauvegardes incrémentales au niveau blocs
    Recovery Catalog (création, enregistrement d’une base, scripts…)

    LA TECHNOLOGIE FLASHBACK
    Flashback Query
    L’utilitaire DBVERIFY (dbv)

    LE MODE ARCHIVELOG
    Paramètres d’archivage
    Mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG / NOARCHIVELOG
    Les vues du dictionnaire
    Zone de récupération rapide (flash recovery area)

    TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE ARCHIVELOG
    Perte d’un fichier de données d’un tablespace (standard, system, undo, temporary)
    Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
    Perte d’un membre de redolog
    Perte d’un groupe de redolog
    Perte du fichier spfile
    Panne logique (recovery partiel)
    En 12c, récupération d’une table à partir d’une sauvegarde RMAN
    Sauvegardes Physiques base ouverte ou fermée, restaurations partielles ou totales (exemples de scripts via des utilitaires du système d’exploitation et RMAN)

    RMAN : RECOVERY MANAGER
    Configuration avec ou sans catalogue
    Commandes RMAN (connexion, gestion de l’instance, affichage, select et describe en 12c, synchronisation…)
    Gestion des sauvegardes, restaurations en mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
    Exemples de scripts
    Version Query
    Table
    Drop
    Database

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-sauvegardes-et-restaurations/ORA-SAUV12/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires :  09h00 / 17h30
     


    ( )
  • LI-ORA-256 Oracle 12c: Administration
    ORACLE 12C – ADMINISTRATION
    ORA-ADM12 / LI-ORA-256

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les fonctionnalités, l’architecture et les concepts d’un serveur Oracle Database 12c
    - Mettre en oeuvre, créer, configurer et administrer une base de données Oracle en mettant l’accent sur les aspects pratiques et opérationnels
    - Acquérir les compétences et les réflexes utiles pour administrer efficacement et rigoureusement votre base Oracle 12c au quotidien dans un environnement sécurisé et optimisé
    - Utiliser les bons outils par rapport à vos besoins.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Professionnels ayant à administrer une base de données Oracle 12c. Maîtriser des concepts des bases de données relationnelles et des connaissances sur le langage SQL.

    CONTENU

    PRESENTATION GENERALE
    Le SGBD Oracle Database 12c
    Principaux axes d’amélioration de la v12c
    Les produits Oracle 12c
     
    CONCEPTS ET ARCHITECTURE D’UN SERVEUR ORACLE DATABASE 12C
    L’instance et la Database
    Les instances multiples, architecture multitenant et concepts de RAC
    Les fichiers composant une base de données
     
    INSTALLATION D’ORACLE DATABASE 12C
    Documents utiles pour installer Oracle Database 12c
    Les prérequis
    Le modèle OFA
    Installation avec OUI (Oracle Universal Installer)
    Les tâches de post-installation
     
    CREATION D’UNE BASE DE DONNEES
    Créer, configurer, supprimer une base avec DBCA
    Génération d’un jeu de scripts de création d’une base
     
    CONTROLE D’UNE BASE DE DONNEES
    Les privilèges SYSDBA / SYSOPER / SYSBACKUP…
    Les fichiers de paramètres pfile et spfile
    Les principaux paramètres d’initialisation
    Démarrer / arrêter une base avec SQL*Plus
    Les données de diagnostic, structure de l’ADR, contenu et localisation des fichiers traces et Alert Log
    Les outils et commandes d’administration
    Estimation de la taille d’un index avec EM
    Vues d’administration et SQL
    Developer pour les tables, les contraintes et les index
     
    LES UTILITAIRES ORACLE DATABASE 12C
    Data Pump export / import (expdp et impdp) : fonctions et quand utiliser ces utilitaires
    Les principaux paramètres d’utilisation de expdp / impdp
     
    ORACLE NET
    Les connexions et les process serveurs
    Configuration et mise en oeuvre du listener
    Configuration des postes clients (tnsnames.ora)
    L’utilitaire netca
    Identification des sessions
    Utilisation des vues d’administration et SQL Developer
     
    SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS PHYSIQUES
    Critères de sécurité
    Quels fichiers sauvegarder et comment
    Outils de sauvegardes
    Procédures de sauvegardes et exemple base ouverte avec ou sans RMAN
    Restauration physique et récupération logique
     
    STRUCTURE ET STOCKAGE D’UNE BASE DE DONNEES ORACLE
    Les différents systèmes de stockage disque
    Automatic Storage Management ASM : concepts et architecture
    Définitions, organisation et caractéristiques des différents tablespaces
    Gestion des tablespaces
    Les segments
    Les fichiers journaux redolog
    Journalisation avant
    Les fichiers de contrôle
     
    SECURITE
    Principaux mécanismes de sécurité
    Mode opératoire pour la mise en place d’une nouvelle application
    Gestion des comptes utilisateurs, des privilèges systèmes et objets…
    Utilisation des vues d’administration
    Les points sensibles de la sécurité
    L’audit Oracle en 12c
     
    TABLES ET INDEX
    Les tables et les schémas
    Utilisation de la corbeille Oracle
    Récupérer le DDL d’une table
    Les contraintes d’intégrité
    Estimation de la taille d’une table avec 2 méthodes différentes
    Réorganisation d’une table
    Accès concurrents
    Statistiques sur les tables et les index
    Créer, supprimer, réorganiser des index Btree, bitmap
    Conseils pour l’indexation des tables
    Restaurations avec une base en mode NOARCHIVELOG / ARCHIVELOG
    Procédures de récupération d’un tablespace, d’une base
    Exemple de panne et récupération avec ou sans RMAN
     
    PARTITIONNEMENT
    Introduction aux VLDB
    Quand partitionner une table ou un index
    Partitionnement des tables, des index
    Administration des partitions
    Mises à jour automatiques des index
    Partition pruning et considérations sur les performances
     
    GESTION AUTOMATIQUE D’UNE BASE DE DONNEES
    Gestion proactive d’une base de données
    Infrastructure de gestion automatique d’une base de données
    AWR présentation, configuration par défaut
    ADDM fonction et utilisation
    Tâches automatiques de maintenance
    Les alertes générées par le serveur
     
    MULTITENANT
    Présentation de l’option Oracle Database 12c Multitenant
    Création et gestion d’une base de données CDB et PDB

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-administration/ORA-ADM12

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.994,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-255 Oracle 11g: Sauvegardes et restaurations
    ORACLE 11G SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS
    ORA-SAUV / LI-ORA-255

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre les mécanismes importants mis en œuvre pour les sauvegardes et restaurations d’une base de données Oracle
    - Définir une stratégie de sauvegarde adaptée à vos bases de données Oracle
    - Comprendre l’installation du logiciel « Oracle Database 11g »
    - Maîtriser les utilitaires de sauvegardes et restaurations logiques export et import Data Pump
    - Réparer une base de données en mode NOARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile
    - Mettre en place le mode ARCHIVELOG et gérer l’archivage
    - Réparer une base de données en mode ARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile, reprises partielles ou totales
    - Découvrir RMAN (Recovery Manager) et ses principales commandes
    - Mettre en œuvre et utiliser les technologies Flashback d’une base de données Oracle.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Gestionnaires, administrateurs bases de données et analystes exploitants maîtrisant l’administration d’une base de données Oracle8i, Oracle9i, Oracle10g ou Oracle11g. Maîtriser l’administration d’une base de données Oracle.

    CONTENU

    ARCHITECTURE DU SGBD ORACLE
    Rappels sur l’architecture d’Oracle Database Server (fichiers d’une base Oracle, instance, mécanismes transactionnels, Check Point, récupération partielle ou totale, sauvegardes physiques ou logiques …)

    STRATEGIES DE SAUVEGARDES
    Introduction aux différentes stratégies de sauvegardes : choix techniques, sauvegardes logiques, physiques à froid (via des utilitaires physiques de l’O.S ou via RMAN) et à chaud avec le mode ARCHIVELOG …)

    EXPORT IMPORT ET DATA PUMP
    Sauvegardes / restaurations logiques avec export / import traditionnels, paramètres, différents exemples
    Sauvegardes / restaurations logiques avec Data Pump export import, paramètres, différents exemples, traitements des incidents, gestion des jobs Data Pump

    TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE NOARCHIVELOG
    Perte d’un fichier de données
    Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
    Perte d’un membre de redolog, perte d’un groupe de redolog
    Perte du fichier spfile …
    L’utilitaire DBVERIFY (dbv)

    LE MODE ARCHIVELOG
    Paramètres d’archivage
    Mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG / NOARCHIVELOG
    Les vues du dictionnaire
    Zone de récupération rapide (flash recovery area)

    TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE ARCHIVELOG
    Perte d’un fichier de données d’un tablespace (standard, system, undo, temporary)
    Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
    Perte d’un membre de redolog, perte d’un groupe de redolog
    Perte du fichier spfile
    Panne logique (recovery partiel)
    Sauvegardes physiques base ouverte ou fermée, restaurations partielles ou totales (exemples de scripts via des utilitaires du système d’exploitation et RMAN)

    RMAN RECOVERY MANAGER
    Configuration avec ou sans catalogue
    Commandes RMAN (connexion, gestion de l’instance, affichage, synchronisation …)
    Gestion des sauvegardes, restaurations en mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
    Exemples de scripts
    Sauvegardes incrémentales au niveau blocs
    Recovery Catalog (création, enregistrement d’une base, scripts …)

    LA TECHNOLOGIE FLASHBACK
    Flashback Query, Version Query, Table, Drop, Database

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-sauvegardes-et-restaurations/ORA-SAUV/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-254 Oracle 11g: Administration
    ORACLE 11G – ADMINISTRATION
    ORA-ADM / LI-ORA-254

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Comprendre l’architecture d’un serveur de base de données Oracle
    - Comprendre l’installation du logiciel « Oracle Database 11g »
    - Créer une base de données Oracle
    - Contrôler une base de données Oracle
    - Gérer le stockage sur disque
    - Gérer la sécurité
    - Administrer les tables et les index
    - Maîtriser les principaux utilitaires
    - Gérer les connexions distantes
    - Comprendre les mécanismes de sauvegarde et de restauration physiques
    - Découvrir le partitionnement
    - Aborder les mécanismes de gestion automatique
    - Comprendre la nouvelle infrastructure de la gestion des erreurs.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs de bases de données, analystes, exploitants et chefs de projets. Indispensables :
    -       Connaitre le langage SQL

    CONTENU

    PRESENTATION GENERALE
    Le SGBD Oracle Database
    Principaux axes d’amélioration de la version 11g
    Les produits Oracle 11g
     
    CONCEPTS ET ARCHITECTURE
    L’instance, la base de données, les bases mono-instance, les instances multiples et les concepts de RAC
    L’instance : les process background et serveur, les zones mémoires, les différentes méthodes de gestion de la mémoire
    Les fichiers d’une base de données : les datafiles, les controlfiles, les redolog, les fichiers d’administration
     
    INSTALLATION D’ORACLE DATABASE 11G
    Les pré-requis
    Le modèle OFA
    Installation avec OUI
    Création d’une base de données
    Génération d’un jeu de scripts de création d’une base, analyse des scripts et création d’une base avec ces scripts
     
    CONTROLE D’UNE BASE DE DONNEES
    Les privilèges SYSDBA / SYSOPER, authentification
    Les fichiers d’initialisation des paramètres pfile et spfile
    Les principaux paramètres d’initialisation
    Démarrage / arrêt d’une base avec SQL*Plus ou E.M Database control
    Surveillance des fichiers traces et Alert Log
    Les outils d’administration SQL*Plus, Enterprise Manager 11g Database Control
    Les commandes d’administration « alter system » et « alter database »
    Gestion des contraintes
    Estimation de la taille d’une table avec 2 méthodes différentes
    Accès concurrents
    Récupération d’espace dans une table
    Statistiques sur les tables et les index
    Créer, supprimer, réorganiser des index Btree, bitmap
    Conseils pour l’indexation des tables
    Tables organisées en index
    Utilisation des vues du dictionnaire et EM
     
    LES UTILITAIRES ORACLE DATABASE 11G
    Data Pump export / import (expdp et impdp)
    Les principaux paramètres d’utilisation de expdp / impdp, exemples
    Chargements de données avec SQL*Loader
    SQL Developer
     
    ORACLE NET
    Les connexions et les process serveurs
    Configuration et mise en oeuvre du listener
    Configuration des postes clients
    Utilisation de l’outil netca
    Connexion d’un utilisateur
    Identification des sessions
    Utilisation des vues du dictionnaire et EM
     
    SAUVEGARDES ET RESTAURATION
    Critères de sécurité déterminant la stratégie de sauvegarde, choix et mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
    Quels fichiers sauvegarder et comment
    Outils de sauvegardes
    Procédures de sauvegardes et exemple base ouverte avec ou sans RMAN
    Restauration physique et récupération logique avec une base en mode NOARCHIVELOG / ARCHIVELOG
    Procédures de récupération d’un tablespace, d’une base
     
    STRUCTURE ET STOCKAGE D’UNE BASE DE DONNEES ORACLE
    Les différents systèmes de stockage disque
    ASM concepts et architecture
    Définitions, organisations et caractéristiques des tablespaces
    Gestion des tablespaces
    Les segments, extents, blocks, l’espace libre, pctfree, rowid
    Les fichiers journaux redolog
    Journalisation avant
    Les fichiers de contrôle
    Utilisation des vues du dictionnaire et EM
     
    SECURITE
    Principaux mécanismes de sécurité
    Renforcement de la sécurité par défaut en 11g
    Mode opératoire pour la mise en place d’une nouvelle application
    Gestion des comptes utilisateurs, des rôles et des profils
    Gestion des privilèges systèmes et objets
    Les points sensibles de la sécurité, conseils
    Audit par défaut en 11g pour la sécurité, types d’audit, mise en oeuvre, contrôle de la trace, exemples d’audit
    Utilisation des vues d’administration et EM
     
    TABLES ET INDEX
    Les tables et les schémas, les types de tables, les types de données
    Créer, modifier, supprimer, réorganiser une table, utilisation de la corbeille Oracle
    Récupérer le DDL d’une table
    Les contraintes d’intégrité
    Exemple de panne et récupération avec ou sans RMAN
     
    PARTITIONNEMENT
    Avantages du partitionnement
    Quand partitionner une table ou un index ?
    Méthodes de partitionnement des tables
    Partitionnement des index
    Administration des partitions
    Exemples d’opérations sur les partitions
    Mises à jour automatiques des index
     
    GESTION PROACTIVE D’UNE BASE DE DONNEES
    Infrastructure de gestion automatique d’une base de données
    AWR présentation, configuration, les données AWR, EM Database Control et AWR, les clichés, générer un rapport AWR
    ADDM fonction et utilisation à travers EM Database Control, les découvertes
    Tâches automatiques de maintenance
    Les alertes générées par le serveur, modification des seuils
    Les fonctions de conseil, les vérificateurs
     
    OBJETS PL/SQL
    Fonctions et exemples d’utilisation de procédure stockée, trigger, package
     
    SCHEDULER
    Les concepts et composants du scheduler, utilisations possibles
    Création d’un job, gestion des logs
     
    GESTION DES ERREURS
    Les données de diagnostic, infrastructure de gestion des erreurs, incidents et problèmes, composants, structure de l’ADR
    Support Workbench et la gestion d’un problème
    Health monitor et les checkers
    Fonctionnalités de Data Recovery Advisor DRA et exemple d’utilisation avec EM

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-administration/ORA-ADM/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2.063,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-253 Oracle 12c: Tuning
    ORACLE 12C – TUNING
    ORA-TUN12 / LI-ORA-253

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Connaître et utiliser les techniques d’optimisation de la base de données et de l’instance
    - Intégrer les apports de la version 12c dans les démarches d’optimisation.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateur de base de données Administrer une base de données au quotidien

    CONTENU

    LES OBJECTIFS DU TUNING
    Architectures
    Acteurs
    Démarches
     
    LES OUTILS DU TUNING
    Les données de diagnostic de performance
    Les outils de tuning EM Cloud Control et BD Express
    Les vues dynamiques de performance
    Statistiques d’activité et événements d’attente
    Présentation du modèle temporel
    Automatic Workload Repository (awr)
    Automatic Database Diagnostic Monitor (addm)
    Autres conseillers
    Les mesures
    Les alertes serveurs
     
    LA MEMOIRE
    Gérer la SGA
    Les caches de données
    Différentes tailles de bloc
    La zone partagée
    Autres caches
    Gestion automatique de la sga (asmm)
    Gérer les PGA
    Gestion automatique de la sga et des pga (amm)
     
    LA BASE DE DONNEES
    Le package dbms_advisor et le tablespace undo
    Activité des segments temporaires
    Les groupes de tablespace de type temporaire
    Objectifs de l’optimisation de la journalisation
    Paramétrer le temps de récupération souhaité
    Optimiser la taille des fichiers journaux
     
    LE STOCKAGE
    Gestion de l’espace dans un tablespace
    Réorganisation des segments
    Le package dbms_compression
    Le déplacement et la compression automatiques des segments
    Le package dbms_space et la gestion de l’espace
     
    GESTIONNAIRE DE RESSOURCES
    Configuration de bd avec le Resource Manager
    Créer un plan et gérer les consommateurs
    Gérer les ressources entre les bases pdb
     
    DATABASE REPLAY
    Capture
    Traitement de la charge globale
    Réexécution

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-tuning/ORA-TUN12/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-252 Oracle 11g: Tuning
    ORACLE 11G TUNING
    ORA-TUN / LI-ORA-252

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Améliorer les performances de vos bases de données Oracle
    - Tirer profit des automatismes de Tuning spécifiques à Oracle

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    DBA expérimentés Connaître le langage SQL, le langage PL/SQL et les bases de l’administration d’une base de données Oracle.

    CONTENU

    TUNING ET OUTILS
    Evolution des outils d’aide à l’analyse
    Architecture Common Manageability Infrastructure (CMI)
    Collecte automatique et manuelle des statistiques
    Le package dbms_stats
    Automatic Workload Repository (AWR)
    Prise de clichés automatique et manuelle
    Aide au diagnostic via Automatic Database Diagnostic Monitor (ADDM)
    Génération de rapports
    Définition des seuils d’alerte
    Interface graphique
    Approche événementielle
     
    INSTANCE
    System Global Area : cache de données principal et secondaire, cache de journalisation, zone partagée, autres zones
    Paramètres
    Ratios
    Vues dynamiques sur les performances pour réglage
    Extraction du rapport awrrpt
    Automatisation des réglages par Automatic Shared Memory Management et par Automatic Memory Management
    Architecture processus dédiés et partagés
    Paramétrage
    Analyse des temps d’attente
     
    OPTIMISATION DE LA BASE DE DONNEES
    Fichiers constituants la base
    Répartition en tablespace
    Cas particuliers des tablespaces d’annulation et des tablespaces temporaires
    Entrées / sorties pour les fichiers de données
    Fichiers journaux
    Fichiers standards et ASM
     
    STOCKAGE
    Espace libre et espace occupé dans un tablespace
    Fragmentations entre extents et entre blocs
    High Water Mark
    Réorganisation des segments
    Compression
    Packages dbms_advisor, dbms_compression, dbms_space

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-tuning/ORA-TUN/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-251 Oracle Langage PL/SQL
    ORACLE LANGAGE PL/SQL
    ORA-PLIN / LI-ORA-251

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    Connaître et utiliser le langage procédural PL/SQL et les traitements stockés dans les bases de données Oracle (procédure, fonction, package, trigger).

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Responsables informatique, administrateurs de base de données, chefs de projet, concepteurs et développeurs. Avoir une bonne maîtrise du langage SQL ou avoir suivi le stage langage SQL (ORA-SQL). Avoir l’expérience d’un autre langage serait un plus.

    CONTENU

    INTRODUCTION
    Pourquoi PL/SQL ?
    Son fonctionnement
    Son intégration dans le noyau
    Les outils
     
    LA STRUCTURE D’UN BLOC PL/SSQL
     
    LE PL/SQL ET L’INSTRUCTION SELECT
    LES VARIABLES
    Types de données
    Conversion des types de données
    Variables : déclaration et affectation de valeurs
    Variables référencées (%TYPE, %ROWTYPE)
    Variables type RECORD
    Tables PL/SQL ou tableaux
    Visibilité des variables
    « Bind » variables
     
    LES STRUCTURES DE CONTROLE
    Traitements conditionnels
    Traitements itératifs
    Traitements séquentiels
     
    LES CURSEURS
    Définition
    Types (explicites, implicites)
    Attributs (%FOUND, %NOTFOUND, %ISOPEN, %ROWCOUNT)
    Boucles et curseurs
    Curseurs paramétrés
    Curseurs FOR UPDATE
    Clauses d’un curseur (CURRENT OF / RETURN)
    Variables de type REF CURSOR
     
    LA GESTION DES ERREURS
    Exceptions prédéfinies
    Exceptions définies par l’utilisateur
    Exceptions personnalisées
    L’utilisation de SQLCODE et SQLERRM
     
    LA GESTION DES TRANSACTIONS
    Commit
    Rollback
    Savepoint
     
    LES TRAITEMENTS STOCKES DANS LA BASE
    Procédures
    Fonctions
    Packages
    Triggers
    Triggers INSTEAD OF
    Triggers en cascade
     
    LA GESTION DES DEPENDANCES
     
    LES PACKAGES INTEGRES
    DBMS_OUTPUT
    UTL_FILE
    DBMS_SQL
     
    LE DEBOGAGE SOUS SQL*PLUS

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-langage-pl-sql/ORA-PLIN/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-250 Oracle Optimisation des requêtes
    ORACLE OPTIMISATION DES REQUETES
    ORA-REQ / LI-ORA-250

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    Connaître et utiliser les techniques d’optimisation des requêtes SQL afin d’améliorer les performances des applications.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Concepteurs et développeurs, administrateurs d’applications et administrateurs de bases de données. Ecrire des requêtes SQL au quotidien.

    CONTENU

    PRESENTATION
    Un objectif : plusieurs requêtes
    Etapes de traitement d’une requête
    Zones mémoires impactées et vues dynamiques
    Recherche des requêtes les plus consommatrices
    Accélérateur usuel : l’index
     
    FONCTIONNEMENT DE L’OPTIMISEUR
    Approche par coûts vs par règles
    Choix au niveau de l’instance, de la session et de la requête
    Statistiques
    Statistiques de premier et de second niveau
    Statistiques étendues sur tuples, sur fonctions
    Collecte manuelle (analyze, dbms_stats)
    Collecte dynamique
    Collecte automatique(awr)
    Exporter et importer des statistiques
    Directives
     
    ANALYSE D’UNE REQUETE
    Plan d’exécution
    Paramétrage de la session (autotrace), sqldeveloper, database control
    Enregistrement du plan d’exécution (explain plan) et lectures
    Principaux plans d’exécution
    Statistiques
    Paramétrage de la session (autotrace), sqldeveloper, database control
    Tracer une requête
    Session courante
    Autre session
    Exploiter la trace avec tkprof
    Marquer un traitement
     
    ECRITURE DES REQUETES
    Règles générales
    Opérateurs de comparaison
    Requêtes imbriquées, synchronisées
    Jointures
    Agrégats
    Exploitation des arbres
    Tris
    Regroupement de requêtes
    Autres instructions DML
    Utilisation de binds variables
    Parallélisation
    Traitements stockés
     
    OPTIMISATION AUTOMATIQUE
    Conseillers : SQL Tuning Advisor, SQL Access Advisor
    Fonctionnement
    Gestion des tâches
    Package : dbms_sqltune
    Sources : une requête, plusieurs requêtes ( sts )
    Accès aux recommandations
    Les profils SQL
    Package : dbms_advisor
    Source : SQL workload
    Paramétrage
    Accès aux recommandations
     
    COMPLEMENTS
    Choix des structures de tables
    Choix des structures d’index
    Utilisation de vues matérialisées
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-optimisation-des-requetes/ORA-REQ/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-249 Langage SQL Avancé
    LANGAGE SQL AVANCE
    ORA-SQLAV / LI-ORA-249

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Approfondir les techniques du langage SQL afin de mieux tirer profit des possibilités du langage.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Utilisateurs finaux avertis, analystes, analystes programmeurs, exploitants, administrateurs, chefs de projets. Connaître les fondamentaux des SGBDR et pratiquer le langage SQL.

    CONTENU

    CONSULTATION DES DONNEES
    Mise en commun d’une requête
    Les opérateurs ensemblistes : union, intersection, différence
    Exploitation des structures hiérarchiques : liens entres les noeuds, qualification de la racine, pseudo-colonne
    Les sous-requêtes corrélées
    Regroupement sur plusieurs niveaux
    Rollup complet et partiel
    Cube complet et partiel
    Fonctions associées
    Exploitation des requêtes en tant que tableaux
     
    MANIPULATION DES DONNEES
    Insertion, modification, suppression avec sous requêtes corrélées
    Insertion multi-tables avec ou sans condition
    Insertion multi-tables avec rotation
    Fusion de l’insertion et de la modification
     
    GESTION DES STRUCTURES
    Le dictionnaire de données
    Les espaces de tables – Visualisation – Quota
    Récupération éventuelle des tables détruites
    Gestion avancée des contraintes
    Table d’exceptions
    Les vues en tant que contraintes
    Dépendance des objets et recompilation des vues
    Bases de données distantes
     
    GESTION DES PRIVILEGES
    Définition d’un rôle
    Rôles accessibles
    Activation d’un rôle
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-langage-sql-avance/ORA-SQLAV/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 825,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-248 Langage SQL
    LANGAGE SQL
    SQL-FND / LI-ORA-248

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Rappeler les principaux concepts des SGDBR (Système de Gestion des Bases de Données Relationnelles) et d’algèbre relationnelle utilisés dans le langage SQL
    - Interroger une base de données avec la clause SQL SELECT
    - Utiliser les commandes SQL de mise à jour des données
    - Connaître les commandes SQL de début et fin de transaction BEGIN, COMMIT et ROLLBACK
    - Appréhender les concepts de gestion des privilèges systèmes et objets avec les commandes SQL GRANT et REVOKE
    - Créer, modifier et supprimer certaines catégories d’objets (table, index, vues…) avec CREATE, ALTER et DROP.

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Informaticiens et gestionnaires de données -       Maîtriser les concepts de base du modèle relationnel

    CONTENU

    LE RELATIONNEL
    Les rappels (règles de CODD, vocabulaire, les formes normales)
     
    L’ALGEBRE RELATIONNELLE ET LA LOGIQUE DU SQL
    Projection, sélection, union, différence, produit cartésien, jointure, intersection et division
     
    L’INTERROGATION DES DONNEES
    Projection d’une ou plusieurs colonnes (avec ou sans éliminer les doublons : ALL ou DISTINCT)
    Les conditions de recherche (WHERE) et les opérateurs booléens (NOT, AND, OR)
    Suite de valeurs (IN), intervalle (BETWEEN)
    Recherche d’une chaîne de caractères (LIKE avec % et _)
    Les opérateurs arithmétiques dans la projection et la sélection
    Recherche de valeurs nulles (IS NULL et IS NOT NULL)
    Les tables dérivées et le tri des résultats (ORDER BY)
    Les regroupements de valeurs (GROUP BY) et leurs conditions (HAVING)
    Les traitements de groupes (SUM, AVG, MIN, MAX, COUNT)
    La structure case (CASE WHEN THEN ELSE)
     
    LES JOINTURES
    Les jointures (JOIN, ON, USING)
    Les auto-jointures, les jointures externes (RIGHT, LEFT, FULL)
    Opérateurs algébriques sur plusieurs tables (unions, intersections et exceptions)
     
    LES SOUS-REQUETES
    Les sous-interrogations ramenant une ou plusieurs valeurs (<, >, =, ANY, ALL)
    Sous interrogation de groupe et la corrélation
    Sous-interrogations scalaires
     
    MISE A JOUR DES DONNEES
    Mise à jour des données de la base (INSERT, UPDATE, DELETE)
    Création et gestion des structures (tables, index, vues) de données (CREATE, ALTER, DROP)
    Gestion des transactions (COMMIT, ROLLBACK)
     
    CERTIFICATION (EN OPTION)
    L’examen sera passé à la fin de la formation
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-langage-sql/SQL-FND/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soir 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 1.088,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-247 Principe de conception des bases de données
    PRINCIPE DE CONCEPTION DES BASES DE DONNEES
    BDD-IN / LI-ORA-247

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    S’approprier les concepts de base et terminologie des bases de données relationnelles pour pouvoir communiquer dans son environnement informatique ou pour débuter la formation de mise en œuvre d’un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR).

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Chefs de projets, concepteurs, développeurs, administrateurs et exploitants de BDD. Utiliser l’outil informatique

    CONTENU

    LES BASES DE DONNEES, UN ENJEU INCONTOURNABLE
    Concepts de base
    Vocabulaire
    Principaux courants
     
    L’ELABORATION DU SCHEMA CONCEPTUEL DE LA BASE DE DONNEES (MODELE LOGIQUE DES DONNEES), LES FORMES NORMALES DE CODD
    DESCRIPTION ET MANIPULATION D’UNE BASE DE DONNEES RELATIONNELLE
    Description du schéma conceptuel (SQL DDL)
    Manipulation des données (SQL DML)
    Description du schéma interne
    Les vuesPROTECTION DES DONNEES
    Intégrité des données
    Mécanismes d’intégrité offerts par les bases de données
    Confidentialité et sécurité d’accès aux données (SQL DCL)CULTURE, DIFFERENTES ARCHITECTURES DE BASES DE DONNEES, LEURS EVOLUTIONS
    Les bases de données dans une architecture client / serveur, dans une architecture multi-tiers
    Répartition et réplication des données
    Les SGBDR objetsINTRODUCTION AU MODELE OBJET
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    https://www.m2iformation.fr/formation-principe-de-conception-des-bases-de-donnees/BDD-IN/

    VALIDATION

    Exercices de validation au cours de la formation

    PEDAGOGIE

    Exposés – Cas pratiques – Synthèse

    INTERVENANTS

    Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 675,00 € TTC
    Horaires : 09h00 / 17h30


    ( )
  • LI-ORA-235 Oracle Database 12c: Data Guard Administration 


    Oracle Database 12c: Data Guard Administration

    D79232 / LI-ORA-235

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Créer et gérer des bases de secours physiques et logiques
    - Utiliser les bases de secours Data Guard pour effectuer les tâches de production telles que la génération d’états, la recherche de données, les tests et la réalisation de sauvegarde
    - Utiliser Data Guard pour obtenir une base de données Oracle haute disponibilité
    - Utiliser Enterprise Manager Cloud Control et l’interface de ligne de commande de Data Guard (DGMGRL) pour gérer une configuration Data Guard
    PUBLIC PRE–REQUIS
    - Administrateurs de base de données
    - Consultant Technique
    - Ingénieurs support
    Indispensables :
    - Administration de base de données
    - Principes fondamentaux du système d’exploitation Linux
    - Oracle Database 11g: Administration Workshop I
    - Oracle Database 11g : Administration Workshop II
    CONTENU
    Présentation d’Oracle Data GuardOracle Data Guard : Présentation
    Types de base de données de secours
    Types de services Data Guard
    Changements de rôle : Permutation de rôles et changement de base en cas de panne
    Environnement Oracle Data Guard Broker
    Choisir une interface pour administrer une configuration Data Guard
    Oracle Data Guard : Architecture (vue d’ensemble)
    Processus liés à la base principale

    Fonctions de réseau pour Oracle Data Guard

    Présentation des fonctions de réseau
    Configuration de listener.ora
    Enregistrement statique et enregistrement dynamique
    Entrées statiques pour la duplication de base de données et la maintenance SQL
    Entrées statiques pour les opérations du broker
    Réglage de la configuration du réseau Oracle
    Configuration de tnsnames.ora

    Créer une base de secours physique à l’aide de commandes SQL et RMAN

    Etapes de création d’une base de secours physique
    Préparer la base principale
    Mode FORCE LOGGING
    Configurer les fichiers de journalisation de secours
    Créer des fichiers de journalisation de secours
    Utiliser SQL pour créer des fichiers de journalisation de secours
    Afficher les informations de journalisation de secours
    Définir les paramètres d’initialisation de la base principale pour contrôler le transport des informations de journalisation

    Oracle Data Guard Broker : Présentation

    Fonctionnalités d’Oracle Data Guard Broker
    Data Guard Broker : Composants
    Data Guard Broker : Configurations
    Data Guard Broker : Modèle de gestion
    Data Guard Broker : Architecture
    Data Guard Monitor : Processus DMON
    Avantages de Data Guard Broker
    Gestion des configurations avec et sans Data Guard Broker

    Créer une configuration Data Guard Broker

    Data Guard Broker : Configuration requise
    Data Guard Broker et fichier SPFILE
    Data Guard Monitor : Fichier de configuration
    Data Guard Broker : Fichiers journaux
    Créer une configuration Data Guard Broker
    Définir la configuration Data Guard Broker et le profil de la base principale
    Ajouter une base de secours à la configuration
    Activer la configuration

    Créer une base de secours physique à l’aide d’Enterprise Manager Cloud Control

    Utiliser Oracle Enterprise Manager pour créer une configuration Data Guard Broker
    Créer une configuration
    Créer une nouvelle configuration
    Ajouter une base de secours à une configuration existante
    Utiliser l’assistant Add Standby Database
    Création d’une base de secours : Traitement
    Création d’une base de secours : Progression
    Vérifier une configuration Data Guard

    Créer une base de secours logique

    Avantages d’une base de secours logique
    Base de secours logique : Architecture SQL Apply
    Processus SQL Apply : Architecture
    Tâches préalables à la création d’une base de secours logique
    Objets non pris en charge
    Types de données non pris en charge
    Rechercher les tables non prises en charge
    Identifier les tables contenant des types de données non pris en charge

    Créer et gérer une base de secours instantanée

    Bases de secours instantanées : Présentation
    Base de secours instantanée : Architecture
    Convertir une base de secours physique en base de secours instantanée
    Activer une base de secours instantanée : Problèmes et précautions
    Base de secours instantanée : Restrictions
    Afficher les informations sur les bases de secours instantanées
    Obtenir des informations sur une base de secours instantanée à l’aide de DGMGRL
    Convertir une base de secours instantanée en base de secours physique

    Utiliser Oracle Active Data Guard

    Oracle Active Data Guard
    Utiliser la fonctionnalité Real-Time Query
    Vérifier le mode d’ouverture d’une base de secours
    Comprendre le décalage dans une configuration Active Data Guard
    Surveiller le décalage dans la vue V$DATAGUARD_STATS
    Surveiller le décalage dans la vue V$STANDBY_EVENT_HISTOGRAM
    Définir le niveau de service relatif au degré d’actualité des données pour les interrogations sur la base de secours
    Configurer un décalage nul entre la base principale et les bases de secours

    Configurer les modes de protection des données

    Modes de protection des données et modes de transport des informations de journalisation
    Mode de protection maximale
    Mode de disponibilité maximale
    Mode de performances maximales
    Comparer les modes de protection des données
    Définir le mode de protection des données à l’aide de DGMGRL
    Définir le mode de protection des données

    Effectuer des changements de rôle

    Services de gestion des rôles
    Changements de rôle : Permutation de rôles et changement de base en cas de panne
    Permutation de rôles
    Préparer une permutation de rôles
    Effectuer une permutation de rôles à l’aide de DGMGRL
    Effectuer une permutation de rôles à l’aide d’Enterprise Manager
    Considérations relatives aux permutations de rôles avec une base de secours logique
    Situations interdisant une permutation de rôles

    Utiliser Flashback Database dans une configuration Data Guard

    Utiliser Flashback Database dans une configuration Data Guard
    Présentation de Flashback Database
    Configurer Flashback Database
    Configurer Flashback Database à l’aide d’Enterprise Manager
    Utiliser Flashback Database plutôt que l’application différée
    Utiliser Flashback Database et l’application des informations de journalisation en temps réel
    Utiliser Flashback Database après RESETLOGS
    Opération Flashback Database et changements de rôle

    Activer Fast-Start Failover

    Fonction Fast-Start Failover : Présentation
    Fast-Start Failover : Déclenchement
    Installer l’observateur
    Prérequis Fast-Start Failover
    Configurer Fast-Start Failover
    Définir le décalage limite
    Configurer l’arrêt automatique de la base principale
    Rétablissement automatique après une opération Fast-Start Failover

    Gérer la connectivité des clients

    Caractéristiques de la connectivité des clients dans une configuration Data Guard
    Comprendre la connectivité des clients : Utiliser la résolution locale de noms
    Empêcher les clients de se connecter à une base incorrecte
    Gérer les services
    Comprendre la connectivité des clients : Utiliser un service de base de données
    Créer des services pour les bases de données d’une configuration Data Guard
    Configurer des services fondés sur des rôles
    Ajouter des bases de secours à la configuration Oracle Restart

    Sauvegarde et récupération dans une configuration Oracle Data Guard

    Utiliser RMAN pour sauvegarder et restaurer des fichiers dans une configuration Data Guard
    Transférer les sauvegardes sur une base de secours physique
    Restrictions et conseils d’utilisation
    Sauvegarde et récupération d’une base de secours logique
    Utiliser le catalogue de restauration RMAN dans une configuration Data Guard
    Créer le catalogue de restauration
    Enregistrer une base de données dans le catalogue de restauration
    Définir des paramètres de configuration persistants

    Appliquer des patches et des mises à niveau

    Mettre à niveau une configuration Oracle Data Guard Broker
    Mettre à niveau Oracle Database dans une configuration Data Guard comprenant une base de secours physique
    Mettre à niveau Oracle Database dans une configuration Data Guard comprenant une base de secours logique
    Utiliser DBMS_ROLLING pour mettre à niveau Oracle Database
    Conditions préalables à l’utilisation de SQL Apply pour une mise à niveau non simultanée
    Bases de données et maître du groupe principal
    Bases de données et maître du groupe secondaire
    Effectuer une mise à niveau non simultanée à l’aide de DBMS_ROLLING

    Surveiller une configuration Data Guard Broker

    Surveiller une configuration Data Guard à l’aide d’Enterprise Manager Cloud Control
    Examiner le statut de la configuration Data Guard
    Surveiller les performances de Data Guard
    Surveiller les fichiers de journalisation
    Enterprise Manager : Mesures et alertes
    Mesures de Data Guard
    Gérer les mesures de Data Guard
    Afficher un historique des mesures

    Optimiser une configuration Data Guard

    Surveiller les performances d’une configuration à l’aide d’Enterprise Manager Cloud Control
    Optimiser les services de transport des informations de journalisation
    Définir la propriété ReopenSecs
    Définir la propriété NetTimeout
    Optimiser la transmission des informations de journalisation via la propriété MaxConnections
    Définir la propriété MaxConnections
    Compresser les données à l’aide de la propriété RedoCompression
    Différer l’application des informations de journalisation

    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D79232,clang:FR
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session
    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Expert Dataguard
    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 4 jours soit 28 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 3 413 € TTC
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30-17h30
    ( )

  • Weblogic
  • LI-ORA-236 Oracle Service Bus 11g: Concevoir et intégrer des services

    Oracle Service Bus 11g: Concevoir et intégrer des services

     D68256 / LI-ORA-236

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Créer des ressources OSB
    - Décrire l’architecture et les couches fonctionnelles d’Oracle Service Bus
    - Décrire la séquence impliquée dans la sécurité au niveau des messages et la sécurisation d’OSB à l’aide d’OWSMq
    - Comprendre les différentes méthodes de routage des messages
    - Comprendre les différents transports pris en charge dans Oracle Service Bus
    PUBLIC PRE–REQUIS
    - Développeurs d’applications
    - Consultant Technique
    Conseillés :
    - Connaissance de base des services Web
    - Connaissance de XQuery et XPath
    - Expérience en programmation XML
    CONTENU
    Présentation d’Oracle Service BusPrésentation de l’architecture orientée service (SOA)
    Décrire l’architecture d’Oracle Service Bus
    Présentation du rôle d’Oracle Service Bus

    Flux de messages

    Présentation des ressources d’Oracle Service Bus
    Décrire le modèle de contexte de message et les variables de contexte de message
    Comprendre le flux de messages et les nœuds/éléments d’un flux de messages

    Actions sur les flux de messages

    Décrire les actions de communication qui peuvent être ajoutées à une route ou une étape d’un flux de messages
    Décrire les actions de contrôle de flux qui peuvent être ajoutées à une route ou une étape d’un flux de messages
    Décrire les actions de traitement des messages pouvant être ajoutées à une étape d’un flux de messages
    Décrire les actions de reporting pouvant être ajoutées à une étape d’un flux de messages
    Utiliser le mapping et les transformations XQuery

    Meilleures pratiques liées aux flux de messages

    Présentation des Split-Joins
    Décrire le concept de routage dynamique

    Transports dans Oracle Service Bus

    Décrire le transport Oracle SOA Suite (SOA-DIRECT)
    Décrire le transport JCA
    Décrire REST (Representational State Transfer)

    Débogage dans Oracle Service Bus

    Décrire et configurer le traitement des erreurs dans Oracle Service Bus
    Configurer la validation dans Oracle Service Bus
    Décrire l’utilisation de l’action Report

    Présentation de la sécurité d’Oracle Service Bus

    Présentation de la sécurité d’Oracle Service Bus
    Sécuriser OSB à l’aide d’OWSM
    Présentation de la sécurité au niveau des messages

    Annexe A : Concepts liés au bus de services
     
    Annexe B : Transports
     
    Annexe C : Méthodes de livraison

    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D68256,clang:FR
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session
    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    Support en anglais

    INTERVENANTS
    Formateur Expert Oracle Service BUS
    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2 044 € TTC
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30-17h30
    ( )
  • LI-ORA-209 Oracle WebLogic Server 12c: Enterprise Manager Management Pack
    Oracle WebLogic Server 12c: Enterprise Manager Management Pack
    LI-ORA-209/D83167

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    -       Analyser les threads et clichés de la JVM
    -       Automatiser les tâches à l’aide de groupes et de modèles
    -       Repérer les environnements WebLogic existants
    -       Surveiller et gérer les domaines, les serveurs, les sources de données et les applications
    -       Provisionner et cloner des domaines
    -       Mettre à l’échelle un cluster existant
    -       Effectuer le suivi des modifications apportées à un environnement WebLogic
    -       Utiliser l’outil de diagnostic WebLogic Diagnostic Advisor

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs système Indispensables :
    -       Oracle WebLogic Server 12c: Administration I

    CONTENU

    Résolution des problèmes : Présentation
    -       Outils de dépannage
    -       Méthodologie de dépannagePrésentation d’Enterprise Manager Cloud Control
    -       Défis liés à la gestion de Middleware
    -       Fonctionnalités de Cloud Control
    -       Domaines multiples
    -       Architecture de Cloud Control
    -       Agents
    -       Cibles
    -       EMCLI
    -       Sécurité de Cloud ControlRepérage des cibles
    -       Cibles Middleware
    -       Processus de repérage automatique
    -       Afficher les cibles repérées
    -       Ajouter manuellement des cibles
    -       Exemple de repérage EMCLI
    -       Configurer l’actualisation automatique
    -       Exemple d’actualisation EMCLI
    -       Déployer JVMDSurveillance
    -       Naviguer parmi les cibles Middleware
    -       Pages d’accueil de domaine, de cluster et de serveur
    -       Personnaliser une page d’accueil
    -       Récapitulatif sur les performances d’un serveur
    -       Lignes de base
    -       Arrêts temporaires (blackouts)
    -       Gestionnaires des incidents
    -       NotificationsMeilleures pratiques de surveillance
    -       Modèles de surveillance
    -       Personnaliser les paramètres de mesure
    -       Actions correctives
    -       Options de groupe
    -       Hiérarchie des groupes d’administration
    -       Configurer les propriétés de cible
    -       Collectes de modèles
    -       Associer des collectes à des groupesAdministration
    -       Contrôler les cibles WebLogic
    -       Planifier des travaux WebLogic
    -       Afficher les journaux WLS et FMW
    -       Centre des modifications WebLogic
    -       Utiliser des sources de données
    -       Modifier des attributs des MBeans
    -       Enregistrer des scripts WLST

    Gestion de la configuration
    -       Capturer des configurations de cible
    -       Données de configuration de WebLogic
    -       Afficher l’historique de configuration
    -       Rechercher des configurations
    -       Comparer des configurations
    -       Créer un modèle de comparaison personnalisé
    -       Synchroniser les différences de configuration
    -       Utiliser les résultats de la comparaison

    Provisionnement
    -       Cloner une installation existante
    -       Cloner un domaine existant
    -      Images gold du répertoire de base Oracle Middleware
    -      Installer WebLogic à partir d’une image gold
    -       Profils de provisionnement de domaine
    -       Créer un domaine à partir d’un profil
    -       Mettre un cluster existant à l’échelle
    -       Personnaliser des procédures de déploiement

    Déploiement d’applications
    -       Artefacts de déploiement
    -       Créer des applications dans la bibliothèque
    -       Opérations de déploiement
    -       Déployer une nouvelle application
    -       Redéployer une application
    -       Annuler le déploiement d’une application

    Diagnostics
    -       Pools de JVM
    -       Pool de JVM et pages d’accueil de JVM
    -       Diagnostics de performances de la JVM
    -       Analyse des threads actifs de la JVM
    -       Analyse multiniveau
    -       Clichés de diagnostic
    -       Outil de diagnostic Middleware Diagnostic Advisor (MDA)
    -       Afficher les résultats de MDA

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D83167,clang:FR

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateurs experts Weblogic

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30 -12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 1 503 €

    ( )
  • LI-ORA-208 Oracle WebLogic Server 12c: Troubleshooting Workshop
    Oracle WebLogic Server 12c: Troubleshooting Workshop
    LI-ORA-208/D83175

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    -       Configurer et analyser les services de collecte et de surveillance
    -       Résoudre les problèmes de JDBC
    -       Résoudre les problèmes du gestionnaire de noeud
    -       Résoudre les problèmes de cluster WebLogic Server
    -       Résoudre les problèmes courants de la Java Virtual Machine
    -       Résoudre certains problèmes de sécurité liés à WebLogic Server

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs système Indispensables :
    -       Oracle WebLogic Server 12c: Administration I

    CONTENU

    Résolution des problèmes : Présentation
    -       Outils de dépannage
    -       Méthodologie de dépannageEnvironnement de diagnostic de WebLogic Server (WLDF) : Présentation
    -       Présentation de WLDF
    -       Collecteurs de mesures
    -       Rappels : Tableau de bord de surveillanceInstrumentation de diagnostic
    -       Moniteurs
    -       Suivi de la demandeRésolution des problèmes liés à la JVM
    -       Présentation de la JVM
    -       Problèmes liés à la JVM
    -       Outils JVM

    Dépannage des serveurs
    -       Diagnostics des serveurs
    -       Erreurs lors du démarrage
    -       Problèmes de threads
    -       Gestionnaires de travaux
    -       Détection de threads bloqués
    -       Détection des serveurs surchargés

    Dépannage des applications
    -       Exceptions Java
    -       Traces de piles Java
    -       Problèmes liés à la bibliothèque
    -       Erreurs courantes Java
    -       Diagnostics des applications

    Dépannage JDBC
    -       Vérification JDBC
    -       Vérification de la surveillance à l’aide de WLDF JDBC
    -       Erreurs courantes
    -       Disponibilité des sources de données
    -       JPA

    Résolution des problèmes du gestionnaire de noeud
    -       Rappels sur le gestionnaire de noeud
    -       Connexion au gestionnaire de noed
    -       Surveillance du gestionnaire de noeud
    -       Erreurs courantes de configuration
    -       Configuration des données d’identification associées au gestionnaire de nœud

    Résolution des problèmes de cluster
    -       Diagnostics sur les proxy de cluster
    -       Problèmes courants liés aux proxy
    -       Diagnostics sur la réplication de session
    -       Surveillance de session
    -       Instrumentation de session
    -       Problèmes courants de réplication

    Résolution des problèmes de sécurité
    -       Rappels sur les domaines de sécurité
    -       Vérification LDAP
    -       Indicateurs de débogage des domaines de sécurité
    -       Fournisseur d’audit

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D83175,clang:FR

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateurs experts Weblogic

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30 -12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 1 503 €

    ( )
  • LI-ORA-207 Oracle WebLogic Server 12c: Performance Tuning Workshop
    Oracle WebLogic Server 12c: Performance Tuning Workshop
    LI-ORA-207/D83171FR10

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    Décrire une méthodologie standard d’optimisation des performances.
    Générer et analyser des données de performance.
    Utiliser un outil de test de charge tel que Grinder.
    Régler les ressources du système d’exploitation.
    Utiliser des outils de ligne de commande et des outils graphiques tels que jps, jcmd, Java VisualVM, Mission Control et
    Flight Recorder.
    Régler les paramètres de la JVM (Java Virtual Machine) et d’Oracle WebLogic Server.

    PUBLIC
    Administrateurs Web
    Consultant Technique
    Ingénieurs support
    Java EE Developer
    Project Manager
    Responsables d’applications
    Responsables de la configuration des systèmes
    SOA Architect
    PRE-REQUIS
    Bonne connaissance de l’administration d’Oracle WebLogic Server
    Oracle WebLogic Server 12c: Administration I
    Cours pré-requis conseillé(s)
    Connaissances de base en programmation Java

     
    CONTENU
    Méthodologie de réglage

      • Introduction au réglage des performances
      • Evaluation des performances
      • Charge et test de résistance à la charge
      • Identifier les goulets d’étranglement
      • Outils de surveillance et de test des performances

    Régler les systèmes d’exploitation

      • Ressources du système d’exploitation
      • Surveillance des performances sous Linux

    Surveiller et régler les performances de la JVM

      • Présentation des performances de la JVM
      • Nettoyage de la mémoire de la JVM
      • Outils de ligne de commande de la JVM
      • Outils de l’interface graphique de la JVM

    Surveillance et dépannage des défaillances logicielles

      • Configuration des messages système
      • Configuration des fonctions de vidage sur incident système
      • Configuration des fonctions de vidage pour la défaillance des applications d’entreprise

    Surveiller et régler les performances du cluster

      • Vérification du clustering
      • Equilibrage de la charge et basculement en cas de panne
      • Vérification de la persistance de session HTTP
      • Création de packages de déploiement
      • Communication poste à poste
      • Architecture de base d’un cluster
      • Architecture à plusieurs niveaux d’un cluster
      • Equilibreurs de charge

    Surveiller et régler les performances du cluster

      • Vérification du clustering
      • Equilibrage de la charge et basculement en cas de panne
      • Vérification de la persistance de session HTTP
      • Création de packages de déploiement
      • Communication poste à poste
      • Architecture de base d’un cluster
      • Architecture à plusieurs niveaux d’un cluster
      • Equilibreurs de charge

    Utiliser le compilateur JSP jspc

      • Utiliser l’option de précompilation
      • Définir l’intervalle de contrôle de page JSP
      • Définir l’intervalle de contrôle de rechargement du servlet
      • Définir une balise de cache WebLogic

    Surveiller et régler les sources de données et les emplacements de stockage persistant

      • Vérification JDBC
      • JDBC et conception des applications
      • Regroupement de connexions
      • Transactions Logging Last Resource (LLR)
      • Mises à jour par lots
      • Transactions
      • Emplacements de stockage persistant
      • Réglage d’une base de données

    Configurer des gestionnaires de travaux

      • Surveiller un pool de threads serveur
      • Réglage des threads WebLogic Server
      • Gestionnaire de travaux
      • Configuration des gestionnaires de travaux
      • Réglage des transactions

    Surveiller et régler les applications Java EE

      • Réglage des applications Web
      • Réglage des beans Enterprise JavaBeans (EJB)
      • Réglage des JPA
      • Réglage des services Web

    SESSIONS PROGRAMMEES
     
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D83171,clang.FR
     
    VALIDATION
     
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Certifié Oracle Weblogic

    MODALITES PRATIQUES
     
    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30- 17h30
    Prix stagiaire : 2 254 €
     

    ( )
  • LI-ORA-206 Oracle WebLogic Server 12c: Administration II
    Oracle WebLogic Server 12c: Administration II
    LI-ORA-206/D80153

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    -       Configurer les fonctionnalités de Coherence
    -       Configurer SSL pour WebLogic Server
    -       Déployer des bibliothèques partagées et des applications à l’aide de plans de déploiement et de la gestion des versions
    -       Effectuer une mise à niveau non simultanée de WebLogic Server
    -       Ecrire et exécuter des scripts WLST

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs système, Administrateurs Web
    Consultant Technique
    Indispensables :
    -       Oracle WebLogic Server 12c: Administration I

    CONTENU

    Rappels sur WebLogic Server
    -       WebLogic Server : Présentation
    -       Domaine WebLogic Server
    -       Serveur d’administration et serveurs gérés
    -       Machines, gestionnaire de noeuds et clusters
    -       Scripts de démarrage
    -       Outils WebLogic : Console d’administration et WLST
    -       Déploiement

    Mise à niveau de WebLogic Server
    -       Définition de la mise à niveau
    -       Mise à niveau non simultanée
    -       Processus de mise à niveau non simultanée

    Créer et utiliser des modèles de domaine
    -       Rappels sur les modèles de domaine
    -       Concepts relatifs aux modèles de domaine
    -       Concepts relatifs aux modèles d’extension
    -       Modèles personnalisés

    Démarrage de WebLogic Server et récupération après sinistre
    -       Rappels sur le gestionnaire de noeuds
    -       Configurer le gestionnaire de noeuds pour un démarrage sur initialisation du système
    -       Redémarrage automatique du serveur en cas de récupération après sinistre

    WLST (WebLogic Scripting Tool)
    -       Concepts Jython
    -       Concepts WLST
    -       Concepts JMX (Java Management eXtension)
    -       Tâches WLST courantes
    -       Commandes FMW (Fusion Middleware)

    SSL (Secure Sockets Layer)
    -       Concepts SSL
    -       Scénarios WebLogic SSL
    -       Fichiers de clés
    -       Configurer WebLogic SSL

    Préparation des applications et plans de déploiement
    -       Rappels sur les applications Java EE
    -       Modes intermédiaires pour serveur
    -       Déploiement d’une application dans plusieurs environnements
    -       Descripteurs de déploiement et annotations Java EE
    -       Plans de déploiement
    -       Outils de plan de déploiement

    Bibliothèques partagées Java EE
    -       Concepts liés aux bibliothèques partagées Java EE
    -       Déployer une bibliothèque partagée

    Redéploiement de production
    -       Sessions HTTP et redéploiement
    -       Stratégies de redéploiement
    -       Redéploiement de production
    -       Gestion des versions d’application
    -       Exigences et restrictions

    Gestionnaires de travaux d’application
    -       Gestion des demandes WebLogic par défaut
    -       Concepts relatifs aux gestionnaires de travaux
    -       Créer un gestionnaire de travaux

    Gérer des sources de données
    -       Rappels sur JDBC
    -       Gérer des sources de données
    -       Rappels sur la source de données GridLink
    -       Sources de données multiples
    -       Rappel sur le test de la connexion
    -       Créer une source de données multiple

    Utiliser les domaines de sécurité
    -       Rappels sur la sécurité
    -       Système d’authentification et d’autorisation LDAP imbriqué
    -       Configurer l’audit

    Haute disponibilité, migration et récupération après sinistre
    -       Effectuer une récupération après sinistre
    -       Sauvegarder le serveur d’administration
    -       Migration de niveau de service
    -       Migration des services JTA automatique
    -       Présentation de la migration complète du serveur

    Structure de diagnostic
    -       Architecture générale
    -       Images de diagnostic
    -       Services de collecte
    -       Surveillances et notifications

    Coherence
    -       Présentation de Coherence
    -       Persistance de session Coherence*Web
    -       Serveurs gérés Coherence

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D80153,clang:FR

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateurs experts Weblogic

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30 -12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3 757 €

    ( )
  • LI-ORA-205 Oracle WebLogic Server 12c: Administration I

     

    Oracle WebLogic Server 12c: Administration I
    LI-ORA-205/D80149
    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    -       Sauvegarder et restaurer un domaine WebLogic Server
    -       Configurer les ressources de base de données de WebLogic Server
    -       Configurer le fournisseur d’authentification de WebLogic Server
    -       Configurer et surveiller WebLogic Server
    -       Créer un domaine WebLogic Server
    -       Créer et configurer un cluster WebLogic Server
    -       Déployer des applications vers WebLogic Server
    -       Installer WebLogic Server 12c
    PUBLIC PRE–REQUIS
    Administrateurs système Indispensables :
    -       Expérience de base de l’administration système
    CONTENU
    Présentation générale de WebLogic Server
    -       Terminologie WebLogic Server
    -       Outils WebLogic Server
    -       Architecture de base de WebLogic Server
    Installer WebLogic Server et appliquer les patches nécessaires
    -       Déterminer les configurations prises en charge
    -       Installer WebLogic Server 12c
    -       Appliquer un patch à WebLogic Server
    Créer des domaines
    -       Description d’une configuration de domaine
    -       Créer un domaine avec l’assistant de configuration
    -       Configurer des ressources de domaine lors de la création d’un domaine
    -       Déplacer un domaine vers un autre ordinateur
    Démarrer des serveurs
    -       Démarrer et arrêter des serveurs à l’aide de scripts standard
    -       Résoudre les problèmes de démarrage
    -       Personnaliser les scripts de démarrage standard
    Console d’administration
    -       Accéder à la console d’administration
    -       Créer et configurer des serveurs à l’aide de la console d’administration
    Configurer JDBC
    -       Configurer des sources de données JDBC génériques
    -       Configurer des sources de données GridLink
    -       Effectuer le réglage de base d’un pool de connexions de source de données
    Surveiller un domaine
    -       Configurer et utiliser les journaux du serveur
    -       Activer une sortie de débogage
    -       Surveiller l’état et les performances du serveur
    -       Surveiller des sources de données JDBC
    -       Examiner des graphiques de diagnostic à l’aide du tableau de bord de surveillance
    Gestionnaire de noeuds
    -       Description de l’utilitaire de gestion de noeud WebLogic Server
    -       Configurer des ordinateurs WebLogic Server
    -       Configurer le gestionnaire de noeud
    -       Démarrer WebLogic Server via le gestionnaire de noeud
    Déployer des applications
    -       Déployer des applications vers WebLogic Server
    -       Tester les applications déployées
    -       Surveiller les applications déployées
    -       Tester WebLogic Server avec une charge élevée
    Clusters
    -       Planifier un cluster WebLogic Server
    -       Créer et configurer un cluster WebLogic Server
    -       Créer et configurer un cluster WebLogic Server dynamique
    -       Configurer Oracle HTTP Server en tant que proxy de cluster WebLogic Server
    -       Déboguer les erreurs d’un cluster
    Transactions
    -       Description de l’architecture de transactions WebLogic Server
    -       Configurer une base de données en tant qu’emplacement de stockage persistant pour les transactions WebLogic Server
    Sécurité de WebLogic Server
    -       Description de l’architecture de sécurité de WebLogic Server
    -       Configurer un produit LDAP externe en tant que fournisseur d’authentification de WebLogic Server
    Sauvegarder et restaurer un domaine
    -       Sauvegarder un domaine WebLogic Server
    -       Restaurer un domaine WebLogic Server
    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=615&get_params=key:D80149
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.
    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux pratiques
    INTERVENANTS
    Formateurs experts Weblogic
    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30 -12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3  757 €
    ( )
  • LI-ORA-204 Oracle WebLogic Server 11g: Surveiller et affiner les performances

    Oracle WebLogic Server 11g: Surveiller et affiner les performances
    LI-ORA-204/D61527

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    Configurer et régler les performances EJB,
    Configurer et régler les performances JDBC,
    Configurer et régler les performances JMS,
    Configurer et utiliser un gestionnaire de travaux,
    Configurer les outils d’évaluation des performances,
    Décrire les considérations relatives aux performances pour les clusters,
    Décrire la méthodologie et les outils de réglage des performances,
    Régler les performances des applications Web,
    Utiliser JRockit Flight Recorder pour enregistrer et analyser les données de performances JRockit,
    Utiliser Java Visual VM pour surveiller la JVM Hotspot,
    Utiliser Grinder pour enregistrer les données de test des performances et régler la JVM,
    Utiliser JRockit Mission Control pour surveiller la JVM JRockit.

    PUBLIC
    Administrateurs Web
    Développeurs Java EE
    Directeur de projets
    Responsables d’applications
    Responsables de la configuration des systèmes
    Architectes SOA
    PRE-REQUIS
    Oracle WebLogic Server 11g : Concepts de base de l’administration
    Cours pré-requis conseillé(s)
    Bonne connaissance de l’administration d’Oracle WebLogic Server

    CONTENU
    Présentation de la surveillance des performances
    Présentation de la méthodologie de surveillance des performances
    Importance des tests de performances et des analyses comparatives
    Présentation des outils de test de charge et de résistance à la charge
    Configurer Grinder
    Présentation de la suite Oracle Application Testing

    Surveiller et régler la JVM JRockit
    Présentation des machines virtuelles Java
    Description du nettoyage de la mémoire et des fragments de la portion de mémoire
    Avantages de la JVM JRockit
    JRockit Mission Control
    JRockit Flight Recorder
    JRockit Memory Leak Detector
    Régler le nettoyage de la mémoire de la JVM JRockit
    Configurer les paramètres de la JVM

    Régler la JVM Hotspot
    Présentation de la JVM Hotspot
    Outils de surveillance de la JVM Hotspot
    Utiliser Java Visual VM
    Outils de ligne de commande pour surveiller la JVM Hotspot
    Comprendre l’ergonomie d’une JVM
    Utiliser un objectif de débit
    Utiliser un objectif d’empreinte
    Configurer les paramètres de la JVM

    Configurer des gestionnaires de travaux
    Introduction au réglage automatique de WLS
    Présentation des gestionnaires de travaux
    Pool de threads et priorité
    Conseils relatifs à la planification
    Configuration des gestionnaires de travaux
    Portée des gestionnaires de travaux et partage des contraintes
    Présentation de CommonJ

    Configurer les autres ressources WebLogic Server
    Mode de démarrage du domaine
    Performances d’E/S natives
    Threads bloqués
    Régler la taille de tranche de mémoire
    Connexions en retard

    Utiliser le compilateur JSP jspc
    Utiliser l’option de précompilation
    Définir l’intervalle de contrôle de page JSP
    Définir l’intervalle de contrôle de rechargement du servlet
    Définir une balise de cache WebLogic

    Réglage JDBC
    Régler les pools de connexions
    Régler les caches d’instructions
    Effectuer des mises à jour par lots
    Régler les transactions
    Régler les paramètres propres à la base de données

    Régler les composants EJB
    Régler la taille de pool
    Régler la taille de cache
    Régler la stratégie de simultanéité
    Régler les paramètres de bean Entity
    Régler les transactions
    Régler les clients EJB

    Régler JMS
    Régler les clients JMS
    Définir l’agrégation et le pipeline de messages
    Décrire les techniques de persistance
    Liste des techniques d’ajustement
    Conseils relatifs au stockage et à la transmission des messages

    Régler les clusters WebLogic Server
    Considérations relatives à l’architecture
    Equilibreurs de charge et pare-feu
    Persistance de session
    Conseils généraux de réglage

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D61527,clang:EN#

    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur certifié Weblogic

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 2.254 € TTC

    ( )
  • LI-ORA-203 Oracle WebLogic Server 11g: Diagnostics et résolution des incidents
    Oracle WebLogic Server 11g: Diagnostics et résolution des incidents
    LI-ORA-203/D61523

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    Analyser une configuration de domaine à l’aide de Guardian,
    Associer des moniteurs de diagnostic à des applications personnalisées,
    Configurer et interpréter la journalisation détaillée pour les sous-systèmes WebLogic,
    Configurer les collecteurs de diagnostic et les notifications,
    Expliquer les fonctionnalités de l’environnement de diagnostic WebLogic,
    Surveiller et analyser l’utilisation des ressources avec JRockit Mission Control,
    Surveiller des serveurs à l’aide de l’outil de génération de script de WebLogic,
    Résoudre les problèmes liés à JDBC, JMS et SSL,
    Résoudre les problèmes liés au gestionnaire de noeuds WebLogic,
    Résoudre les problèmes liés au profil de sécurité WebLogic,
    Résoudre les problèmes liés à la machine virtuelle, au serveur d’applications et au cluster.

    PUBLIC
    Administrateurs Web
    Ingénieurs support
    PRE-REQUIS
    Connaissance de l’utilisation d’Oracle WebLogic Server
    Connaissance de base de l’administration sous Linux et des commandes de shell
    Oracle WebLogic Server 11g: Concepts de base de l’administration
    Oracle WebLogic Server 11g: Concepts de base de l’administration

    Cours pré-requis conseillé(s):

    Oracle WebLogic Server 11g: Advanced Administration

    CONTENU
    Surveillance avec WLST
    Hiérarchies de Mbeans
    Syntaxe Jython
    Commandes de WLST

    Guardian
    Agents
    Signatures
    Evaluations

    Présentation de l’environnement de diagnostic
    Images de diagnostic
    Archives de diagnostic
    Collecteurs de mesures
    Options de surveillance
    Notifications
    Extension de la console
    Portées de débogage

    Instrumentation de diagnostic
    Moniteurs
    Actions
    Plans de déploiement
    Points d’interception
    Suivi des demandes
    ID de contexte
    Indicateurs de couleur

    Diagnostics de la JVM
    Gestion de la mémoire
    Nettoyage de la mémoire
    Pertes de ressources mémoire
    Dump des threads
    JVisualVM
    JRockit Mission Control
    Agent Java Runtime Analyzer
    Détecteur de pertes de ressources mémoire

    Résoudre les problèmes liés aux applications Java
    Erreurs de classpath
    Chargeurs de classes
    Erreurs Java courantes

    Résoudre les problèmes liés aux serveurs
    Bibliothèques natives
    Architecture utilisant des threads
    Gestionnaires de travaux
    Interblocages (deadlocks)
    Protection contre la surcharge
    Problèmes de déploiement

    Résoudre les problèmes liés à JDBC
    Gestion des sources de données
    Diagnostics
    Indicateurs de débogage
    Problèmes de connectivité
    Pertes de connexion
    Disponibilité de base de données

    Résoudre les problèmes liés à JMS
    Gestion
    Hiérarchie des Mbeans
    Journalisation des messages
    Diagnostics
    Indicateurs de débogage
    Protection contre la surcharge
    Messages perdus
    Messages en double

    Résoudre les problèmes liés à la sécurité
    SSL
    Gestion des fichiers de clés d’accès
    Indicateurs de débogage
    Problèmes courants liés à SSL
    Validation de certificat
    LDAP imbriqué
    Audit de sécurité
    Problèmes courants liés à LDAP

    Résoudre les problèmes liés au gestionnaire de noeuds
    Présentation
    Sécurité
    Problèmes courants

    Résoudre les problèmes liés aux clusters
    Configuration des modules d’extension
    Présentation d’OHS
    Connexion des modules d’extension
    Diagnostic des modules d’extension
    Communication en mode Unicast
    Indicateurs de débogage liés à la réplication
    Problèmes classiques liés à la réplication

    SESSIONS PROGRAMMEES

     http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D61523,clang:FR#
     
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur certifié Weblogic

    MODALITES PRATIQUES
     
    Durée : 4 jours soit 28 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3 006 € TTC

    ( )
  • LI-ORA-202 Oracle Weblogic Server 11g: Administration Avancée
    Oracle Weblogic Server 11g: Administration Avancée
    LI-ORA-202/D58686

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    -       Appliquer des techniques de diagnostic et de résolution des problèmes de serveur
    -       Relier WebLogic JMS à un fournisseur JMS externe
    -       Configurer l’équilibrage de charge et le basculement JMS dans un cluster
    -       Configurer les fonctions de stockage et de transmission JMS
    -       Configurer JMS pour garantir la transmission de messages
    -       Configurer et surveiller les canaux réseau pour un serveur
    -       Configurer la migration automatique d’un serveur dans un cluster
    -       Créer des modèles personnalisés de domaine et d’extension
    -       Définir une source de données JDBC pour l’équilibrage de charge et le basculement
    -       Définir des gestionnaires de travaux pour les serveurs
    -       Intégrer WebLogic Server à une banque de sécurité de base de données
    -       Intégrer WebLogic Server à un serveur LDAP externe
    -       Répliquer des sessions HTTP à l’aide de plusieurs clusters
    -       Déclencher des notifications SNMP à partir de WebLogic Server
    -       Régler une JVM pour optimiser les performances
    -       Régler des sous-systèmes de serveur pour optimiser les performances

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Consultant technique, Administrateur, Ingénieur support
    Administrateur web
    Indispensables :
    -       Expérience de l’administration Linux de base et des commandes shell
    -       Oracle WebLogic Server 11g: Concepts de base de l’administration

    CONTENU

    Gestion de l’installation
    -  Smart Update
    -  Gestion des patchesModèles de domaines
    -  Modèles de domaine
    -  Modèles d’extension Template BuilderDéplacer un domaine OAM d’un environnement de test à un environnement de production
    -  Copier les fichiers binaires depuis la machine de test
    -  Créer une archive contenant la configuration du serveur Oracle Weblogic, la configuration de l’instance OHS et les données de la stratégie OAM de la machine de test
    -  Créer le référentiel de métadonnées OAM sur la machine de production
    -  Importer les métadonnées et la stratégie OAM dans la base de production
    -  Configurer le domaine OAM en utilisant la configuration copiée à partir de la machine de test
    -  Configurer l’instance OHS sur la machine de production en utilisant la configuration copiée à partir de la machine de testAutres outils relatifs au domaine
    -  WLST et modèles
    -  Outil Tuning Pack
    -  Sauvegarde de la configuration
    -  Audit de la configuration

    Configuration avancée du réseau
    -  Canaux réseau
    -  Canaux d’administration
    -   Mode de secours

    Sources de données multiples
    -   Basculement entre sources de données
    -   Equilibrage de la charge des sources de données
    -   Tests de connexion WebLogic et RAC

    Concepts de base sur les performances JDBC
    - Regroupement de connexions
    - Mise en cache d’instructions
    - Dernière ressource de connexion (LLR)

    Gestion des messages JMS
    - Afficher les messages
    - Exporter les messages
    - Mettre en attente les destinations

    Garantie de transmission de messages JMS
    - Emplacements de stockage persistant
    - Abonnés durables

    Concepts de base sur les performances JMS
    - Quotas
    - Seuils
    - Unité d’ordre

    Stockage et transmission JMS
    - Agents SAF
    - Contextes SAF
    - Destinations importées SAF

    Pont de messagerie JMS
    - Adaptateurs de pont
    - Destinations de pont
    - Qualité de service

    Migration de serveur
    -  Prêt de cluster
    -  Ordinateurs candidats

    Clustering JMS
    -  Ciblage de cluster JMS
    -  Migration de service
    -  Cibles pouvant être migrées
    -  Destinations distribuées
    -  Equilibrage de la charge JMS

    Réplication entre clusters
    -  Réplication du réseau MAN
    -  Réplication du réseau WAN

    Fournisseurs d’authentification
    -  Domaines de sécurité
    -  Banques de sécurité
    -  Indicateurs de contrôle
    -  Authentificateurs LDAP
    -  Authentificateur SQL
    -  Validation de mot de passe
    -  Migration de la sécurité

    Concepts de base sur les performances d’un serveur
    -  Tests de charge
    -  Réglage JVM
    -  Surveillance des portions de mémoire
    -  Gestionnaires de travaux

    Concepts de base sur la surveillance et les diagnostics
    -  MBeans d’exécution
    -  Environnement de diagnostic
    -  Collecteurs de mesures
    -  Surveillances
    -  Instrumentation
    -  WebLogic et SNMP
    -  Outils de surveillance des interruptions

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&p_org_id=38&lang=F&get_params=dc:D58686,p_preview:N

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateurs experts Weblogic

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30 -12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3 757 €

    ( )
  • LI-ORA-201 Oracle WebLogic Server 11g : Concepts de base de l’administration
    Oracle WebLogic Server 11g: Concepts de base de l’administration
    LI-ORA-201/D58682

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    Effectuer des sauvegardes et des récupérations suite à divers incidents,
    Configurer Oracle HTTP Server comme système frontal de niveau Web pour des instances et des clusters Oracle WebLogic Server,
    Configurer la sécurité de base pour les ressources et les applications,
    Déployer et gérer des applications Java EE de grande envergure sur des serveurs et des clusters pendant toute la durée des cycles de développement et de production,
    Déployer différents types d’application Java EE dans un environnement Oracle WebLogic Server,
    Décrire l’architecture de WebLogic Server, y compris les domaines, les serveurs et les machines, Installer, configurer et utiliser WebLogic Server,
    Surveiller le serveur d’applications à l’aide de l’interface graphique et d’outils de ligne de commande tels que des scripts d’automatisation,
    Effectuer les tâches standard d’administration d’Oracle WebLogic Server,
    Configurer un cluster de serveurs et répartir les applications et les ressources dans le cluster.

    PUBLIC
    Administrateurs Web
    PRE-REQUIS
    Connaissance des commandes Linux de base et de la navigation dans le bureau
    Connaissance de base de TCP/IP et des concepts client/serveur
    Cours pré-requis conseillé(s):
    Connaissance des concepts et des structures de base de Java

     
    CONTENU
    Présentation d’Oracle Fusion Middleware
    Installer les composants Oracle WebLogic Server
    Présentation de la console d’administration et d’autres outils d’administration
    Présentation de WLST
    Présentation de l’interface graphique

    Configurer un domaine WebLogic Server
    Configurer des serveurs d’administration
    Configurer des serveurs gérés
    Configurer des machines
    Configurer des gestionnaires de noeuds

    Gérer et utiliser la journalisation dans Oracle WebLogic Server
    Déployer des applications
    Déployer des bibliothèques
    Déployer des applications Web
    Déployer des applications avec numéro de version
    Déployer des EJB

    Configurer des sources de données
    Configurer des pilotes JDBC
    Configurer des pools de connexions
    Visualiser des arborescences JNDI

    Configurer des applications JMS
    Thèmes JMS
    Files d’attente JMS

    Configurer la sécurité de base pour les ressources et les applications Oracle WLS
    Configurer Oracle HTTP Server comme composant frontal d’un serveur Oracle WebLogic Server
    Configurer un cluster Oracle WebLogic
    Configurer le changement de session HTTP en cas d’incident
    Configurer la réplication JDBC

    Gérer la sauvegarde et la récupération
    Sauvegarde et récupération en ligne
    Sauvegarde et récupération hors ligne
    Sauvegarde et récupération complètes
    Sauvegarde et récupération incrémentielles
     
    SESSIONS PROGRAMMEES
     
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D58682,clang:FR

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur certifié Weblogic

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3 757 €

    ( )

  • Enterprise Manager
  • LI-ORA-244 Oracle VM Server for x86 : Administration Ed 1
    Oracle VM Server for x86 : Administration Ed 1
    D85765 / LI-ORA-244

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    Le cours Oracle VM Server pour x86 permet d’apprendre à construire une infrastructure Cloud Computing en mettant en commun les ressources de groupes de serveurs pour créer des machines virtuelles.A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - Concevoir une solution virtuelle
    - Installer le serveur Oracle VM x86 et le Manager Oracle VM
    - Configurer les ressources réseau pour fournir isolation et redondance
    - Ajouter des ressources SAN et NFS pour fournir du stockage à l’environnement virtuel
    - Créer et gérer des groupes de serveurs et répertoires pour gérer la charge applicative
    - Accélérer le déploiement de machines virtuelles avec des templates, clonages et assemblages
    - Utiliser la haute disponibilité pour les machines virtuelles
    - Utiliser des règles de gestion sur les groupes de serveurs pour maximiser la performance en fonction de la charge
    Le cours permet notamment de s’exercer sur des cas pratiques

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Administrateurs système, Ingénieurs support, Architectes, Administrateurs techniques

    CONTENU

    Introduction à Oracle VM
    - Bénéfices de la virtualisation de serveurs
    - Oracle VM : une solution de virtualisation de serveurs
    - Composants d’Oracle VM
    - Fonctionnalités d’Oracle VM
    - Bénéfices d’Oracle VM

    Planning et Installation
    - Planification
    - Prérequis Hardwares et Software
    - Prévoir le réseau et le stockage
    - Options et processus d’installation
    - Tâches post-installation
    - Upgrade d’Oracle VM Server pour x86

    Gérer les serveurs et réseaux
    - Découverte des serveurs Oracle VM
    - Gérer des serveurs OVM
    - Comprendre les fonctions réseau
    - Créer des liens réseaux, VLANs, groupes VLAN
    - Créer et gérer des réseaux

    Gérer le stockage
    - Types de stockage et fonctions
    - Storage Connect Framework
    - Serveurs de fichiers et découverte de serveurs SAN
    - Gestion des éléments de stockage
    - Disques physiques : création et clonage

    Groupes de serveurs et répertoires
    - Fonctionnalités et règles de gestion
    - Planification des ressources, gestion de l’énergie
    - Design de groupes de serveurs
    - Créer des groupes de serveurs
    - Groupes Anti Affinity
    - Créer des répertoires
    - Remplir des répertoires
    - Cloner des disques virtuels

    Gérer les machines virtuelles
    - Composants de machines virtuels
    - Invités PVM et HVM
    - Installer des OS Invités
    - Utilisation de templates et assemblages
    - Clonage de machines virtuelles et templates
    - Fonctionnalités de haute disponibilité
    - La console des machines virtuelles
    - Migrer des machines virtuelles

    Requis : Capacité à administrer un environnement Linux et implémenter une infrastructure virtuelle en s’appuyant sur n’importe quelle plateforme de virtualisationRecommandé :
    Familiarité avec l’aggrégation de liens et les technologies VLAN, familiarité avec le fonctionnement des réseaux, familiarité avec les concepts stockage isCSI, NFS, FC, Familiarité avec l’allocation fine / dynamique.Suggestions de cours à suivre avant cette formation :-       Oracle Linux 5 & 6 System Administration
    -       Oracle VM Server for SPARC: Installation and Configuration
    -       MySQL for Database Administrators Ed 3.1
    -       Oracle Linux 5 & 6 Advanced Administration

    SESSIONS PROGRAMMEES

    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D85765,clang:EN

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateurs experts Oracle VM

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Prix stagiaire : 2 254 € TTC
    Horaires : 9h30 – 12h30, 13h30 – 17h30

    ( )
  • LI-ORA-215 Oracle Enterprise Manager 11g : Grid Control Essentials


    Oracle Enterprise Manager 11g : Grid Control Essentials

    LI-ORA-215/D62790


    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
    Créer des administrateurs et des rôles, créer des groupes pour faciliter la gestion de l’environnement de centre de données, créer des travaux pour effectuer les tâches courantes, définir et surveiller des services et des niveaux de service, expliquer comment utiliser les modules d’extension de gestion et les connecteurs disponibles pour Enterprise Manager Grid Control, décrire l’architecture d’Enterprise Manager Grid Control, décrire les étapes d’installation du référentiel OMR (Oracle Management Repository), du service OMS (Oracle Management Service) et de l’agent OMA (Oracle Management Agent), expliquer les stratégies de sécurité et évaluer leurs violations, gérer et surveiller les cibles de type hôte, base de données et middleware, surveiller et gérer la structure Enterprise Manager Grid Control, effectuer des tâches de dépannage courantes, utiliser Information Publisher pour générer des états personnalisés, utiliser les procédures de déploiement permettant d’assurer l’approvisionnement et l’application des patches, mais aussi de consulter, d’interroger et de comparer des configuration.

    PUBLIC
    Administrateurs de base de données
    PRE-REQUIS
     
    Oracle WebLogic Server 11g: Administration Essentials

    CONTENU
    Introduction
    Architecture d’ EM Grid Control
    Installation d’ EM Grid Control
    Configuration d’EM Grid Control
    Gestion et contrôle d’EM Grid Control
    Gestion des Hosts
    Gestion des Groupes
    Gestion des Systèmes et des Services
    Gestion des Cibles (Targets)
    Job Systems
    Information Publisher
    Gestion de la configuration
    Gestion de la conformité
    Extension d’EM Grid Control
     
    SESSIONS PROGRAMMEES
     
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D62790,clang:FR
     
     
    VALIDATION
     
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Certifié Oracle

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30- 17h30
    Prix stagiaire : 2 560€

    ( )

  • Tuxedo
  • LI-ORA-224 Oracle Tuxedo 12c : Application Administration
     

    Oracle Tuxedo 12c : Application Administration
    LI-ORA-224/D77170
    OBJECTIFS PEDAGOGIQUESConfigure Tuxedo application deployments.
    Execute capacity planning for applications that span multiple machines and domains.
    Configure Tuxedo applications to support native and remote clients to include Workstation and web services clients.
    Use advanced monitoring and dynamic performance configuration options.
    Secure Tuxedo applications and services.
    Configure Exalogic optimizations for Tuxedo.
    Create Tuxedo server and client executables from source code.
    Configure, monitor and troubleshoot various types of Tuxedo applications.

    PUBLIC

    • Développeurs
    • Responsables des ventes
    • Ingénieurs support
    • Consultant Technique
    • Administrateurs système
    PRE-REQUISORA-205 / Oracle WebLogic Server 12c: Administration I

    CONTENU

    Introduction to Oracle Tuxedo
    What is Oracle Tuxedo?
    The History of Oracle Tuxedo

    Installation and Deployment
    Tuxedo Product Installation
    Deploying a Test Application

    Architecture Overview
    Application Server Architecture (n-Tier)
    What is Oracle Tuxedo?
    Components of a Tuxedo Application

    Message Paradigms
    Tuxedo Application Configuration
    Tuxedo Configuration File Basics
    Tuxedo Application Deployment Basics
    Additional *MACHINES Section Parameters
    Additional *SERVERS Section Parameters
    Using *SERVICES Section Parameters

    Monitor and Maintain Tuxedo Applications
    Application Monitoring Tools
    The tmadmin Command Line Utility
    Starting and Stopping Tuxedo Servers
    The Tuxedo System Event Broker
    Tuxedo Java Servers

    Tuxedo Remote Clients: Configuration and Administration
    The /WS Subsystem
    Service Architecture Leveraging Tuxedo (SALT)
    Jolt

    Tuxedo Security Configuration and Administration
    Tuxedo Security Configurations
    Lightweight Directory Access Protocol (LDAP)
    Secure Socket Layer (SSL)
    Link-Level Encryption (LLE)
    Additional Security Features
    Extended Authentication and Authorization

    Distributed Application Configuration and Administration
    Basic MP Model Configuration
    Additional Configuration and Administration

    Advanced Server Group Configuration
    Data-Dependent Routing (DDR)
    Server Group Migration

    Distributed Transaction Configuration and Administration
    Transactions Overview
    Configuring Tuxedo for Transaction Support
    Oracle Real Application Cluster (RAC) Use Case

    Tuxedo Queuing Configuration and Administration
    /Q Subsystem Overview
    Configuring Tuxedo for /Q Support
    Configuring Tuxedo Message Queue
    MQ Adapter

    Domain Gateway Configuration and Administration
    Basic Domain Gateway Configuration
    Advanced Domain Gateway Enhancements
    The WebLogic-Tuxedo Connector (WTC)

    Accessing the Tuxedo Management Information Base (MIB)
    SNMP and MIBs
    Using the Tuxedo Admin API

    Monitor, Tune, and Troubleshoot Performance
    IPC Resource Requirements
    Runtime and Configuration Performance Options
     
    Using Tuxedo System and Applications Monitor (TSAM)
    Installing TSAM
    TSAM Architecture
    Configuring and Using TSAM
    TSAM Plug-In for Oracle Enterprise Manager

    Exalogic Optimizations for Tuxedo
    Exalogic Overview
    Tuxedo on Exalogic
    Oracle Virtual Assembly Builder
    Self-Tuning SPINCOUNT
    Shared Memory Queues
    Configuring Tuxedo to use InfiniBand
    BRIDGE Bypass Using RDMA
    Shared APPDIR

    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D77170,clang:EN
     
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Certifié Oracle TUXEDO

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30- 17h30
    Prix stagiaire : 3 757 €

    ( )

  • Operating Systems
  • LI-ORA-234 Oracle Solaris 11 Performance Management

    Oracle Solaris 11 Performance Management
    LI-ORA-234 / D78767GC10
    OBJECTIFS PEDAGOGIQUESConfigurer la gestion des ressources avec des zones et des pools
    Utiliser les outils Oracle Solaris 11 et des outils tiers pour analyser les performances.
    Afficher et définir les paramètres pouvant être réglés pour une zone globale ou non globale.
    Evaluer la charge du système.
    Evaluer les performances du système.
    Surveiller l’activité des processus et des threads et générer des rapports.
    Modifier la programmation d’UC et les opérations en mémoire virtuelle.
    Décrire les caches et les bus système. Régler les E/S, le système de fichiers ZFS et les sous-systèmes réseau.
    Déterminer la cause des problèmes de performances pour un système. Configurer les ressources système pour améliorer les performances.
    Optimiser les logiciels exécutés dans un environnement UltraSPARC CMT.
    Régler le système d’exploitation Solaris 11.

    PUBLICAdministrateurs de données
    Administrateurs système
    Data Center Manager
    Ingénieurs support
    Support Engineer
    System Administrator
    PRE-REQUISSavoir configurer et administrer les fonctionnalités réseau avec Oracle Solaris 11
    Savoir créer et gérer le stockage avec Oracle Solaris 11
    Savoir effectuer les opérations d’administration système avancées dans un environnement de serveurs Oracle Solaris 11
    Oracle Solaris 11 Advanced System Administration
    Cours pré-requis conseillé(s)
    Oracle Solaris 11 ZFS Administration
    Oracle Solaris

    CONTENU

    Présentation de la gestion des performances
    Présentation de la gestion des performances
    Concepts liés à l’analyse des performances
    Outils de surveillance dans Oracle Solaris 11
    Evaluation de la configuration d’un système

    Outils de surveillance kstat
    Outils de surveillance kstat

    Outils de surveillance procfs
    Présentation des outils basés sur procfs
    DTrace
    Présentation de DTrace
    Architecture de DTrace
    Toolkit DTrace
    Outil de virtualisation DTrace

    Autres outils pratiques
    Utilitaire swap
    Utilitaire cpustat
    Utilitaire mdb
    Utilitaire Solaris Studio dbx

    Processus et threads
    Principes du système d’exploitation
    Concepts liés aux processus
    Concepts liés aux processus
    Threads et verrouillage
    Classes de programmation d’UC
    Gérer les classes de programmation

    Caches et bus système
    Concepts liés à la mémoire cache
    Architecture CMT
    Bus système
    Evaluer les bus système

    Mémoire système
    Concepts liés à la mémoire système
    Mémoire virtuelle
    Surveiller l’utilisation de la mémoire

    Système de fichiers ZFS
    Système de fichiers ZFS
    Régler le système de fichiers ZFS

    Gestion des performances réseau
    Concepts liés aux performances réseau
    Gestion de réseaux avec Oracle Solaris 11
    Configurer les réseaux pour optimiser les performances
    Gestion des ressources réseau
    TCP
    Surveillance des réseaux

    Gestion des ressources
    Gestion des ressources
    Projets et tâches
    Contrôle des ressources
    Pools de ressources
    Plafonnement des ressources

    Gestion des performances de virtualisation Oracle Solaris
    Oracle Solaris Zones
    Gestion des ressources d’Oracle Solaris Zones
    Virtualisation de réseau
    Oracle VM Server for SPARC

    Appliquer l’approche d’analyse des performances
    Test des performances et analyse comparative
    Outils de test des performances

    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D78767,clang:FR
     
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Certifié Oracle SOLARIS

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30- 17h30
    Prix stagiaire : 4 512 €

    ( )
  • LI-ORA-233 Administration système avancée Oracle Solaris 11

    Administration système avancée Oracle Solaris 11
    LI-ORA-233 / D72965GC30
    OBJECTIFS PEDAGOGIQUESConfigurer des zones Oracle Solaris,
    Configurer le contrôle d’accès basé sur les rôles,
    Configurer les services SMF,
    Configurer les fonctions de vidage,
    Configurer les privilèges,
    Configurer le vidage sur incident système,
    Configurer les messages système,
    Configurer les ressources système,
    Créer un réseau virtuel Oracle Solaris 11,
    Installer Oracle Solaris 11 à l’aide du programme d’installation automatisée (AI),
    Gérer les données des applications d’entreprise,
    Gérer les processus et les priorités,
    Gérer le système IPS (Image Packaging System),
    Surveiller les performances du système,
    Sécuriser les ressources système à l’aide d’audits Oracle Solaris.

    PUBLICAdministrateurs de données
    Administrateurs système
    Consultant Technique
    Manager de Data Center
    Ingénieurs support
    Responsables de la configuration des systèmes
    PRE-REQUISAdministration des zones Oracle Solaris
    Administration système Oracle Solaris 11
    Utilisation du système de fichiers ZFS
    Administration système Oracle Solaris 11

    CONTENU

    Gestion du système IPS (Image Packaging System) et des packages
    Configuration d’un référentiel de packages IPS local
    Configuration de l’accès des clients réseau au serveur IPS local
    Gestion des packages signés et des propriétés des packages
    Gestion des éditeurs de packages
    Gestion de plusieurs environnements d’initialisation
     
    Installation d’Oracle Solaris 11 sur plusieurs hôtes
    Installation d’Oracle Solaris 11 à l’aide du programme d’installation automatisée
    Création d’une image d’Oracle Solaris
     
    Gestion des données des applications d’entreprise
    Gestion de la redondance des données à l’aide de pools de stockage en miroir
    Sauvegarde et récupération de données à l’aide d’instantanés ZFS
    Gestion de l’espace de stockage des données à l’aide des propriétés du système de fichiers ZFS
    Résolution des problèmes liés à ZFS
     
    Configuration du basculement du réseau et du trafic
    Configuration de systèmes sur un réseau local
    Configuration de NWAM (Network Auto-Magic)
    Configuration de NFS (Network File System)
    Configuration d’un groupement de liaisons
    Configuration d’un groupe IPMP
    Mise en oeuvre du basculement de liaisons en utilisant IPMP
    Surveillance d’un groupe IPMP
     
    Configuration de zones et d’un réseau virtuel
    Création d’un réseau virtuel
    Configuration de zones pour les cartes VNIC
    Allocation et gestion de ressources système dans une zone
    Gestion des ressources sur un réseau virtuel

    Gestion des services et de leurs propriétés
    Configuration des services SMF
    Dépannage des services SMF

    Configuration des privilèges et du contrôle d’accès basé sur les rôles
    Configuration et gestion des privilèges
    Configuration et utilisation de RBAC

    Sécurisation des ressources système à l’aide d’audits Oracle Solaris
    Configuration et gestion des privilèges
    Administration des audits Oracle Solaris
    Gestion des enregistrements d’audit sur les systèmes locaux
     
    Evaluation des ressources système
    Configuration et administration des ressources système
    Surveillance des performances du système
     
    Surveillance et dépannage des défaillances logicielles
    Configuration des messages système
    Configuration des fonctions de vidage sur incident système
    Configuration des fonctions de vidage pour la défaillance des applications d’entreprise
     
    SESSIONS PROGRAMMEES
    http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D72965,clang:EN
     
    VALIDATION
    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session.

    PEDAGOGIE
    Alternance d’exposés et de travaux
    pratiques
    INTERVENANTS
    Formateur Certifié Oracle Solaris

    MODALITES PRATIQUES
    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires : 9h30-12h30, 13h30- 17h30
    Prix stagiaire : 3 757 €

    ( )
  • LI-ORA-232 Administration système Oracle Solaris 11
    Administration système Oracle Solaris 11
    D72896/ LI-ORA-232

    OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

    A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
    - identifier l’ensemble des étapes d’installation et de mises à jour des packages logiciels ;
    - gérer les services, processus et contrôles d’accès
    - effectuer les principales tâches d’administration des systèmes Solaris

    PUBLIC

    PRE–REQUIS

    Ingénieur Support
    Administrateurs systèmes
    Indispensables :
    -       Connaissances basiques des systèmes d’exploitation UNIX ou LINUX

    CONTENU

    Installation d’Oracle Solaris 11 à l’aide d’un programme d’installation interactif
    Planification de l’installation du système d’exploitation Oracle Solaris 11
    Installation d’Oracle Solaris 11 à l’aide de Live Media Installer
    Installation d’Oracle Solaris 11 à l’aide de Text Installer
    Vérifier l’installation du système d’exploitation >Mise à jour et gestion des packages logiciels
    Planification de la mise à jour du système d’exploitation Oracle Solaris 11
    Mise à jour d’Oracle Solaris 11
    Gestion des packages logiciels
    Mise à niveau d’Oracle Solaris 11 vers Oracle Solaris 11.1
    Administration des environnements d’initialisation
     
    Initialisation et arrêt des systèmes
    Boot Design et Boot Process
    Initialiser un système SPARC
    Initialiser un système x86
    Arrêt d’un système
    Administration des services en utilisant SMF
    Description de SMF et de ses composants
    Administration des services SMFAdministration des packages logiciels en utilisant IPS et gestion des environnements d’initialisation
    Description d’IPS et de ses composants et interfaces
    Configuration d’un Client IPS pour accéder au Local IPS Repository
    Gestion des package publishers
    Gestion des Packages Logiciels
    Gestion des Signed Packages et des Package Properties
    Description de l’utilisation d’IPS pour préparer l’environnement Oracle Solaris
    Gestion des environnements d’initialisation
    Mise à jour du système d’exploitation en utilisant IPSGestion des données en utilisant ZFS
    Présentation de ZFS
    Administration des pools de stockage ZFS
    Administration des systèmes de fichiers ZFS
    Administration des propriétés
    Administration des instantanés et des clones ZFS
    Administration d’un réseau physique
    Rappel des fondamentaux réseaux
    Administration de la configuration Datalink
    Administration d’une interface réseau
    Administration de Profile-Based Network Configuration
    Configuration d’un réseau virtuel
    Vérification du fonctionnement du réseau
    Gestion des ressources sur le réseau virtuel
     
    Administration des zones Oracle Solaris
    Introduction aux zones Oracle Solaris
    Configurer une zone Oracle Solaris
    Détermination de la configuration des zones Oracle Solaris
    Contrôle de l’accès aux systèmes et aux fichiers
    Contrôle de l’accès aux systèmes
    Contrôle de l’accès aux fichiers
    Sécuriser l’accès au Remote Host

    Administration des comptes utilisateur
    Se préparer à l’administration des utilisateurs
    Paramétrage des comptes utilisateurs
    Maintenir les comptes utilisateurs
    Configuration des quotas de disques Utilisateur
     
    Gestion des processus système et planification des tâches système
    Planification de la gestion des processus système
    Gestion des processus système
    Planification des tâches système
     

    SESSIONS PROGRAMMEES

    < http://education.oracle.com/pls/web_prod-plq-dad/db_pages.getpage?page_id=609&get_params=dc:D72896,clang:EN >

    VALIDATION

    Une évaluation en ligne est réalisée en fin de session

    PEDAGOGIE

    Alternance d’exposés et de travaux pratiques

    INTERVENANTS

    Formateur Certifié Solaris

    MODALITES PRATIQUES

    Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
    Horaires ; 9h30 – 12h30, 13h30-17h30
    Prix stagiaire : 3.757 € TTC

    ( )