Passer commande via notre portail client

Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this

 

Automatisation des tests logiciels

OTT / MOE-020

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Le test logiciel est une activité fastidieuse et coûteuse en ressources lorsqu’elle est entièrement manuelle. Automatiser l’ensemble du processus de tests, malgré un coût initial certain, améliore l’organisation et la rentabilité à terme. Après un bref rappel sur les tests et le processus de tests, vous découvrirez les bonnes pratiques et les applications utiles pour l’automatisation des tests dans tout le processus de développement des logiciels. Les aspects organisationnels et financiers de l’automatisation seront également abordés.
A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
- Utiliser un référentiel de tests et paramétrer des liens vers des outils connexes, pour automatiser une campagne de test
- Faire une analyse statique de code et de couverture de tests et l’intégrer dans une chaîne de fabrication logicielle
- Utiliser les techniques d’objets factices, souches ou simulacres et mettre en place un serveur d’intégration continue
- Mettre en œuvre une automatisation de tests fonctionnels sur client lourd et sur Web
- Automatiser les tests de performance, avec mise en place d’un test de détermination du seuil de déni de service

PUBLIC
Chefs de projet. Equipes de développement. Assistance à maîtrise d’ouvrage. Equipe de test et de qualification.
PRE-REQUIS
Bonnes connaissances en programmation Java.

CONTENU

Introduction, rappels sur le processus du test logiciel
- Rôle du test dans le processus de développement.
- Les tests : unitaires, fonctionnels, etc.
- Les différentes méthodes de test.
- Processus de test et stratégie de test.
- Outils et méthodes intervenant à différentes étapes.

Automatisation de la gestion des tests
- Gestion de la couverture des exigences par les tests. Notion de couverture et de granularité.
- Démarche de mise au point : organisation des suites de tests et création des cas.
- Faut-il automatiser un test ? Critères à prendre en compte.
- Préparation à l’automatisation.
- Construction de la population de test.
- Mise au point et vérification des tests (Revue)
- Exécution, enregistrement des anomalies. Notion de rapport d’incident d’après l’IEEE.
- Gestionnaires d’anomalies. Automatisation de la création des anomalies.
- Analyse de résultats d’exécution de tests. Consolidation des tests.

Automatisation des tests unitaires
- Organisation et bonnes pratiques pour les tests unitaires.
- Critères d’automatisation.
- Tests unitaires : Tests Driven Development.
- Mesure de la couverture de code : couverture des tests structurels, couverture d’instructions et branches.
- Analyse statique de code : analyse outillée du code source hors exécution (règles de codage) : Checkstyle, Cobertura.
- Automatisation avec un fichier de configuration.
- Analyse dynamique de code : couverture des instructions, des branches, des prédicats…
- Automatisation avec un outil d’analyse de couverture.
- Organisation des tests unitaires, pair programming, pair testing.
- Utilisation des frameworks : gestion des scripts de tests, gestion des données de tests, récupération des résultats.

Automatisation des tests d’intégration
- Stratégies propres à l’intégration : big-bang, “au fil de l’eau”, par incréments etc.
- Intégration ascendante versus descendante. Intégrations mixtes.
- Objets simulacres : bouchons pour simuler les fonctions appelées, mocking pour remplacer un objet. Les frameworks.
- Intégration continue : mise en place de gestionnaire de configuration, constructeur de build, outils de pilotage.
- Focus sur un gestionnaire de configuration logiciel.
- Signalement automatique des anomalies.
- Exécution automatique et cyclique des tests logiciels.
- Focus sur un constructeur de build.
- Focus sur un serveur d’intégration continue.

Automatisation du test fonctionnel
- Définition du test fonctionnel, non-régression.
- Le test simulant l’action des utilisateurs à partir des interfaces utilisateurs (IHM).
- Constats sur l’automatisation du test fonctionnel.
- Automatisation des tests via l’IHM, via des interfaces de programmation (API).
- Chaîne d’outils, robots de test, script (API publiques).
- Gestion de l’obsolescence des tests.

Automatisation des tests système
- Les différents type de tests système : performance, charge, stress.
- Constats sur les tests de performance.
- Tests de performance, définition des indicateurs.
- Scripts de tests de performance. Mise en œuvre d’outils et analyse.
- Tests de montée en charge, tests de stress : présentation des indicateurs clés et de l’outillage.
- Gérer la base de données de tests. Gestion du contexte.

Synthèse
- Automatisation des tests : coût directs, indirects.
- Gains quantitatifs de l’automatisation : volumétrie, modularité…
- Gains qualitatifs de l’automatisation : mode opératoire sauvegardé, pas d’erreur, confiance…
- Mesure du retour sur investissement.

SESSIONS PROGRAMMEES

 

Accès au calendrier

VALIDATION

Evaluation en fin de session

PEDAGOGIE
Alternance d’exposés et de travaux pratiques
INTERVENANTS
Spécialiste Test logiciel

MODALITES PRATIQUES
Durée : 4 jours soit 28 heures avec 7 heures par jour
Prix stagiaire : 2 181,00 € TTC
Horaires : 9h – 17h30

Durée: