Passer commande via notre portail client

Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this
ORACLE 12C – SAUVEGARDES ET RESTAURATIONS
ORA-SAUV12 / LI-ORA-257

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
- Comprendre les mécanismes importants mis en oeuvre pour les sauvegardes et restaurations d’une base de données Oracle
- Définir une stratégie de sauvegarde adaptée à vos bases de données Oracle
- Maîtriser les utilitaires de sauvegardes et restaurations logiques export et import Data Pump
- Réparer une base de données en mode NOARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile…
- Mettre en place le mode ARCHIVELOG et gérer l’archivage
- Réparer une base de données en mode ARCHIVELOG en cas de perte de fichier datafile, controlfile, redolog, spfile, reprises partielles ou totales
- Découvrir RMAN (Recovery Manager) et ses principales commandes
- Mettre en oeuvre et utiliser les technologies Flashback d’une base de données Oracle.

PUBLIC

PRE–REQUIS

Administrateurs bases de données, analystes et exploitants de bases de données Oracle. Maîtriser l’administration d’une base de données Oracle.

CONTENU

ARCHITECTURE DU SGBD (SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES) ORACLE
Rappels sur l’architecture d’Oracle Database Server (fichiers d’une base Oracle, instance, mécanismes transactionnels, Check Point, récupération partielle ou totale, sauvegardes physiques ou logiques…)

STRATEGIES DE SAUVEGARDES
Introduction aux différentes stratégies de sauvegardes
Choix techniques
Sauvegardes logiques, physiques à froid (via des utilitaires physiques de l’O.S ou via RMAN) et à chaud (avec le mode ARCHIVELOG…)

EXPORT, IMPORT ET DATA PUMP
Sauvegardes / restaurations logiques avec Data Pump
Export
Import
Paramètres
Traitements des incidents
Gestion des Jobs Data Pump
En 12c, invalidation de la journalisation à l’import, transformer une vue en table à l’export

TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE NOARCHIVELOG
Perte d’un fichier de données
Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
Perte d’un membre de redolog, perte d’un groupe de redolog
Perte du fichier spfile
Sauvegardes incrémentales au niveau blocs
Recovery Catalog (création, enregistrement d’une base, scripts…)

LA TECHNOLOGIE FLASHBACK
Flashback Query
L’utilitaire DBVERIFY (dbv)

LE MODE ARCHIVELOG
Paramètres d’archivage
Mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG / NOARCHIVELOG
Les vues du dictionnaire
Zone de récupération rapide (flash recovery area)

TRAITEMENT DES INCIDENTS FICHIERS D’UNE BASE EN MODE ARCHIVELOG
Perte d’un fichier de données d’un tablespace (standard, system, undo, temporary)
Perte d’un fichier de contrôle, de tous les fichiers de contrôle
Perte d’un membre de redolog
Perte d’un groupe de redolog
Perte du fichier spfile
Panne logique (recovery partiel)
En 12c, récupération d’une table à partir d’une sauvegarde RMAN
Sauvegardes Physiques base ouverte ou fermée, restaurations partielles ou totales (exemples de scripts via des utilitaires du système d’exploitation et RMAN)

RMAN : RECOVERY MANAGER
Configuration avec ou sans catalogue
Commandes RMAN (connexion, gestion de l’instance, affichage, select et describe en 12c, synchronisation…)
Gestion des sauvegardes, restaurations en mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
Exemples de scripts
Version Query
Table
Drop
Database

SESSIONS PROGRAMMEES

https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-12c-sauvegardes-et-restaurations/ORA-SAUV12/

VALIDATION

Exercices de validation au cours de la formation

PEDAGOGIE

Exposés – Cas pratiques – Synthèse

INTERVENANTS

Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation

MODALITES PRATIQUES

Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
Prix stagiaire : 1.238,00 € TTC
Horaires :  09h00 / 17h30
 


Durée: