Passer commande via notre portail client

Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this
ORACLE 11G – ADMINISTRATION
ORA-ADM / LI-ORA-254

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

A la fin du cours, le stagiaire sera capable de :
- Comprendre l’architecture d’un serveur de base de données Oracle
- Comprendre l’installation du logiciel « Oracle Database 11g »
- Créer une base de données Oracle
- Contrôler une base de données Oracle
- Gérer le stockage sur disque
- Gérer la sécurité
- Administrer les tables et les index
- Maîtriser les principaux utilitaires
- Gérer les connexions distantes
- Comprendre les mécanismes de sauvegarde et de restauration physiques
- Découvrir le partitionnement
- Aborder les mécanismes de gestion automatique
- Comprendre la nouvelle infrastructure de la gestion des erreurs.

PUBLIC

PRE–REQUIS

Administrateurs de bases de données, analystes, exploitants et chefs de projets. Indispensables :
-       Connaitre le langage SQL

CONTENU

PRESENTATION GENERALE
Le SGBD Oracle Database
Principaux axes d’amélioration de la version 11g
Les produits Oracle 11g
 
CONCEPTS ET ARCHITECTURE
L’instance, la base de données, les bases mono-instance, les instances multiples et les concepts de RAC
L’instance : les process background et serveur, les zones mémoires, les différentes méthodes de gestion de la mémoire
Les fichiers d’une base de données : les datafiles, les controlfiles, les redolog, les fichiers d’administration
 
INSTALLATION D’ORACLE DATABASE 11G
Les pré-requis
Le modèle OFA
Installation avec OUI
Création d’une base de données
Génération d’un jeu de scripts de création d’une base, analyse des scripts et création d’une base avec ces scripts
 
CONTROLE D’UNE BASE DE DONNEES
Les privilèges SYSDBA / SYSOPER, authentification
Les fichiers d’initialisation des paramètres pfile et spfile
Les principaux paramètres d’initialisation
Démarrage / arrêt d’une base avec SQL*Plus ou E.M Database control
Surveillance des fichiers traces et Alert Log
Les outils d’administration SQL*Plus, Enterprise Manager 11g Database Control
Les commandes d’administration « alter system » et « alter database »
Gestion des contraintes
Estimation de la taille d’une table avec 2 méthodes différentes
Accès concurrents
Récupération d’espace dans une table
Statistiques sur les tables et les index
Créer, supprimer, réorganiser des index Btree, bitmap
Conseils pour l’indexation des tables
Tables organisées en index
Utilisation des vues du dictionnaire et EM
 
LES UTILITAIRES ORACLE DATABASE 11G
Data Pump export / import (expdp et impdp)
Les principaux paramètres d’utilisation de expdp / impdp, exemples
Chargements de données avec SQL*Loader
SQL Developer
 
ORACLE NET
Les connexions et les process serveurs
Configuration et mise en oeuvre du listener
Configuration des postes clients
Utilisation de l’outil netca
Connexion d’un utilisateur
Identification des sessions
Utilisation des vues du dictionnaire et EM
 
SAUVEGARDES ET RESTAURATION
Critères de sécurité déterminant la stratégie de sauvegarde, choix et mise en oeuvre du mode ARCHIVELOG ou NOARCHIVELOG
Quels fichiers sauvegarder et comment
Outils de sauvegardes
Procédures de sauvegardes et exemple base ouverte avec ou sans RMAN
Restauration physique et récupération logique avec une base en mode NOARCHIVELOG / ARCHIVELOG
Procédures de récupération d’un tablespace, d’une base
 
STRUCTURE ET STOCKAGE D’UNE BASE DE DONNEES ORACLE
Les différents systèmes de stockage disque
ASM concepts et architecture
Définitions, organisations et caractéristiques des tablespaces
Gestion des tablespaces
Les segments, extents, blocks, l’espace libre, pctfree, rowid
Les fichiers journaux redolog
Journalisation avant
Les fichiers de contrôle
Utilisation des vues du dictionnaire et EM
 
SECURITE
Principaux mécanismes de sécurité
Renforcement de la sécurité par défaut en 11g
Mode opératoire pour la mise en place d’une nouvelle application
Gestion des comptes utilisateurs, des rôles et des profils
Gestion des privilèges systèmes et objets
Les points sensibles de la sécurité, conseils
Audit par défaut en 11g pour la sécurité, types d’audit, mise en oeuvre, contrôle de la trace, exemples d’audit
Utilisation des vues d’administration et EM
 
TABLES ET INDEX
Les tables et les schémas, les types de tables, les types de données
Créer, modifier, supprimer, réorganiser une table, utilisation de la corbeille Oracle
Récupérer le DDL d’une table
Les contraintes d’intégrité
Exemple de panne et récupération avec ou sans RMAN
 
PARTITIONNEMENT
Avantages du partitionnement
Quand partitionner une table ou un index ?
Méthodes de partitionnement des tables
Partitionnement des index
Administration des partitions
Exemples d’opérations sur les partitions
Mises à jour automatiques des index
 
GESTION PROACTIVE D’UNE BASE DE DONNEES
Infrastructure de gestion automatique d’une base de données
AWR présentation, configuration, les données AWR, EM Database Control et AWR, les clichés, générer un rapport AWR
ADDM fonction et utilisation à travers EM Database Control, les découvertes
Tâches automatiques de maintenance
Les alertes générées par le serveur, modification des seuils
Les fonctions de conseil, les vérificateurs
 
OBJETS PL/SQL
Fonctions et exemples d’utilisation de procédure stockée, trigger, package
 
SCHEDULER
Les concepts et composants du scheduler, utilisations possibles
Création d’un job, gestion des logs
 
GESTION DES ERREURS
Les données de diagnostic, infrastructure de gestion des erreurs, incidents et problèmes, composants, structure de l’ADR
Support Workbench et la gestion d’un problème
Health monitor et les checkers
Fonctionnalités de Data Recovery Advisor DRA et exemple d’utilisation avec EM

SESSIONS PROGRAMMEES

https://www.m2iformation.fr/formation-oracle-11g-administration/ORA-ADM/

VALIDATION

Exercices de validation au cours de la formation

PEDAGOGIE

Exposés – Cas pratiques – Synthèse

INTERVENANTS

Consultant-formateur dont les compétences techniques, professionnelles et pédagogiques ont été validées par des diplômes et/ou testées et approuvées par l’éditeur et/ou par M2i Formation.

MODALITES PRATIQUES

Durée : 5 jours soit 35 heures avec 7 heures par jour
Prix stagiaire : 2.063,00 € TTC
Horaires : 09h00 / 17h30


Durée: