Ne pas tenir compte du tarif indiqué en bas de page
Rendez-vous sur le portail client et cliquer sur Passer commande
Les prix 2020 sont indiqués


Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this
Bases de données NoSQL : enjeux et solutions
NSQ / LI-ART-117
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Les bases de données NoSQL proposent une nouvelle approche répondant à des besoins de volumétrie et de nouveaux types de données. Ce séminaire présente les raisons qui ont mené à ces bases, leur architecture, leurs bénéfices et leurs limites ainsi que les produits existants.

PUBLIC
Direction informatique et fonctionnelle. Responsable informatique, chef de projet, architecte, développeur.
PRE-REQUIS
Connaissances de base des architectures techniques et du management SI. Connaissances de bases de données.

CONTENU

Introduction au NoSQL
- L’historique du mouvement NoSQL.
- Les différentes approches de gestion de BDD à travers le temps : hiérarchiques, relationnelles, objets, XML, NoSQL.
- Les grands acteurs à l’origine du mouvement NoSQL et du Big Data analytique : Google et Amazon.
- Données structurées, semi-structurées et non-structurées : provenance, typologie…
- Vue synoptique des différents types de moteurs NoSQL du point de vue du modèle de données.
- Le NoSQL, la Big Data et les architectures Cloud: principes d’architecture communs et divergents.
- Les modes de distribution : avec maître et décentralisé.
- Le positionnement du NoSQL au sein du Big Analytics : de l’ère de la transaction à l’ère de l’interaction.
Le Relationnel et le NoSQL.
- Les bases de données relationnelles : leurs forces et leurs limites.
- Structuration forte des données (schéma explicite) vs Structure souple (schéma implicite) et la modélisation agile.
- Des qualités ACID aux qualités BASE.
- Théorème CAP (cohérence, disponibilité, tolérance au partitionnement).
- Les différents niveaux de cohérence.
- Le langage SQL, la performance des jointures. L’accès par la clé en NoSQL.
- L’évolution vers le distribué : extensibilité verticale et horizontale.
- Comprendre le NoSQL par le modèle de l’agrégat et de la centralité de la donnée.
Les mondes du NoSQL
- Monde du NoSQL à travers ses choix techniques et différentes bases NoSQL libres (du moins structuré au plus structuré).
- L’architecture distribuée : principes, le shared-nothing.
- Disponibilité et cohérence différée : gossip, timestamps, vector clock, règle de majorité, arbre de Merkle.
- Les patterns et les modèles. Comment modéliser et travailler efficacement en NoSQL.
- Différents modèles de connexion avec le client : sur cluster décentralisé, protocoles comme Thrift ou ProtoBuf, REST…
- Les bases orientées clé-valeur et en mémoire : Redis, Riak, Projet Voldemort, Aerospike.
- Les bases orientées documents : Le format JSON. Couchbase Server, MongoDB, ElasticSearch.
- Les bases orientées colonne distribuées pour le Big Data opérationnel : Hadoop, Hbase, Cassandra, Accumulo…
- Les moteurs orientés graphes : Neo4j, OrientDB…
- L’écosystème Hadoop : les différences avec les SGBDR, les relations avec le NoSQL.
NoSQL et Big Data
- Big Data analytique : l’écosystème Hadoop.
- Stockage et traitements. Les différentes formes de stockage dans HDFS : SequenceFile, Apache Parquet.
- Différents types de traitements : MapReduce, Graphe orienté acyclique, flux, Machine Learning, de graphes distribué…
- Les architectures Big Data : traitements batch, micro-batch, flux. Architecture Lambda, architecture Kappa.
- Les outils intégrés : Apache Spark, Apache Flink.
- Les outils d’analyses de données : développement pour l’analyse Big Data, les outils du data scientist.
- La pérennité des outils du Big Data analytique devant l’évolution très rapide des frameworks.
Choisir et mettre en place
- Le type d’utilisation propice au NoSQL. À quels usages correspondent les bases NoSQL.
- Les choix matériels.
- Qu’est-ce qu’un modèle de données NoSQL ?
- Comment aborder la migration ?
- Les impacts sur le développement client. Comment développer efficacement avec des bases NoSQL ?
- Quels outils de supervision et comment les choisir ?
- Quelle est la complexité administrative et la courbe d’apprentissage ?
- Cas d’utilisation dans des entreprises existantes.
- Et les performances ? Quelques benchmarks ?
- Qu’est-ce que NewSQL ?

SESSIONS PROGRAMMEES

 

Accès au calendrier

VALIDATION

Evaluation en fin de session

PEDAGOGIE
Alternance d’exposés, de démonstrations et d’études de cas
INTERVENANTS
Spécialiste NoSQL

MODALITES PRATIQUES
Durée : 2 jours soit 14 heures avec 7 heures par jour
Prix stagiaire : 1 685,00 € TTC
Horaires : 9h – 17h30

Durée: