Passer commande via notre portail client

Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this
Performance et disponibilité des systèmes d’information, les meilleures pratiques
PEF / LI-ART-051
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Les utilisateurs font preuve d’exigences croissantes en matière de performance des applications qui se traduisent par des contrats de niveau de service très contraignants. Il devient donc déterminant d’intégrer la gestion des performances très tôt dans les projets informatiques au niveau des équipes études mais aussi au niveau des équipes chargées de l’infrastructure et de l’exploitation. Ce séminaire vous montrera comment mettre en place une gestion des performances efficace.

PUBLIC
Direction informatique. Direction fonctionnelle. Chef de projet utilisateur. Chef/Directeur de projet technique. Architecte technique.
PRE-REQUIS
Bonnes connaissances des architectures techniques.

CONTENU

Les fondamentaux de la performance IT
- Définitions et domaines d’application.
- Du mainframe au mode SaaS.
- Temps d’exécution, transport réseau, ressenti vs mesuré, disponibilité et efficacité.
- Marché : plateformes serveurs, stations de travail et mobile.
- Impact de la mobilité.
- La haute performance.
- Temps réel et informatique industrielle.
- Calculs massivement parallèles, le Grid Computing.
Inscrire la performance dans la gestion de projet
- Phase amont : mise en place d’un POC. Best Use Cases des éditeurs. L’Open Source. Le Business Case.
- Phase de développement : algorithmes critiques, architectures redondées, tests unitaires, intégration continue, IDE.
- Phase de développement : volumétrie des données, sécurité, test de montée en charge, performance Web, recette.
- Phase de développement : forces et limites de CMMI, approches agiles, tests fonctionnels, documentation.
- Phase aval, post-mise en production : hébergement applicatif, SLA, loi des 9, TMA, ITIL®, gestion des incidents.
- Phase aval : Clustering, Versioning, sécuriser les déploiements, documentation.
Infrastructure matérielle et performances
- Indicateurs de performances : notions de débit, de performance de calcul, de fiabilité (MTBF et MTTR).
- Maintien de la compatibilité descendante. Gestion de l’obsolescence.
- Les processeurs : Intel et AMD sur les PC et les serveurs. Sparc et IBM. ARM / Intel Atom.
- Architectures multicœur, multi-CPU.
- Le stockage : gestion des données. Evolutions des disques durs. Apports du RAID. SAN et NAS.
- Stockage virtuel en mode SaaS. Stockage SSD.
- L’affichage : accélération 2D et 3D. Calcul vectoriel. Navigation Web (HTML5, SVG, Flash…).
Les performances, enjeu de l’infrastructure réseau
- Liaison LAN : Gigabit cuivre. Fibre optique. WIFI. Technologies alternatives (CPL…).
- Liaison WAN et WAN mobile : réseau interentreprises et opérateur sur fibre. Accès fibre optique. ADSL, SDLS. Wimax.
- Réseaux 2G, 3G, 4G (LTE).
- Connectivité Internet : accords entre opérateurs. IP virtuel et migration DNS. QOS et restriction de débit.
- Sécurité et performances : communications cryptées (HTTPS, firewalls, DNS…).
- Datacenter : haute disponibilité. Green IT. Sécurité (ISO 2700x). Localisation et accès Internet. PRA, PCA…
Les architectures virtualisées
- La performance et la virtualisation.
- Virtualisation de serveurs : VMWare, Microsoft, Xen… Gestion de la transition, P2V.
- Virtualisation du poste de travail : Microsoft VirtualPC. Oracle VirtualBox. Parallèles en environnement Mac.
- Virtualisation du bureau : Xwindow et VNC. Citrix Metaframe.
- Le Cloud : différents modes SaaS, IaaS, PaaS. Facturation, configuration, supervision.
- Le Cloud : cas d’utilisation. Sécurité. Importance du SLA. Localisation géographique.
- Les offres SaaS : logiciels métier. Stockage de données. Les offres IaaS et PaaS (Google AppEngine, Microsoft Azure…).
Performance et architectures logicielles
- Monitoring : cycle de vie. Documents clés. Collecte d’informations (disponibilité et performance).
- Les cinq types de monitoring.
- Langage de développement : langage compilé vs langage scripting.
- Vision intermédiaire avec machine virtuelle (Java / .Net). Garbage collecting.
- Performance et tuning de Java, .NET, PHP et JavaScript (points de vigilance sur la performance).
- Redondance : Fail Over. Load Balancing. Réplication et mode Cluster.
- Base de données : méthode historique (réplication maître/esclave). Mode Cluster. Alternative NoSQL.
- Communication applicative : principe des Web Services. Comparaison SOAP et REST. Mode asynchrone. Solutions ESB.
Supervision
- Supervision matérielle : indicateurs. Anticiper les pannes, technologie SMART sur HDD.
- Supervision réseau : indicateurs de surveillance. Contrôle de flux. SNMP.
- Supervision logicielle : indicateurs. Seuils des règles et des alarmes.
- Reporting et tableaux de bord. Documents. WMI et extension console. JMX. Logs et alertes (Patrol).
Performances Web
- Parties prenantes : le Capacity Planning. Les navigateurs Web, fonctionnement (moteur de rendu, cache, compression…).
- Proxy d’entreprise. Cache DNS. Serveur HTTP. Serveur d’applications.
- Mesure de la performance Web : diagramme d’appel, temps serveur, rendering, etc. Google PageSpeed. WebPageTest.
- Performance perçue par l’utilisateur : performance ressentie Web 1.0/2.0. Approche ergonomique et temps d’attente.
- Les bonnes pratiques : optimisation de fichiers (images, vidéo…). Gestion du parallèle download avec le multidomaines.
- Gestion des CSS et JS. Rassemblement des petites images. AJAX. Cas du mobile.

SESSIONS PROGRAMMEES 

Accès au calendrier

VALIDATION

Evaluation en fin de session

PEDAGOGIE
Alternance d’exposés, de démonstrations et d’études de cas
INTERVENANTS
Spécialiste Performance informatique

MODALITES PRATIQUES
Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
Prix stagiaire : 2 302,00 €
Horaires : 9h – 17h30

Durée: