Ne pas tenir compte du tarif indiqué en bas de page
Rendez-vous sur le portail client et cliquer sur Passer commande
Les prix 2020 sont indiqués


Partager cet article ...Print this pageEmail this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on TumblrDigg this
Gestion de données spatiales sous PostGreSQL et SQL Server 2008
TIA / LI-BDD-092

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Cette formation vous apprendra à manipuler des données spatiales dans des SGBD relationnels comme PostGreSQL et SQL Server 2008 au moyen du plugin PostGIS. Les traitements seront réalisés avec un mixte de données relationnelles, géographiques et spatio-temporelles : localisation, cheminement, évolutions d’aires…

PUBLIC

PRE-REQUIS

Développeurs spécialisés géomatique, architectes de données, chef de projet techniques désirant intégrer des données géométriques et géographiques à un SGBDR comme PostGreSQL ou SQL Server. Bonnes connaissances du langage SQL, des SGBDR et de la conception des bases de données ou connaissances équivalentes aux cours ORSYS réf. PSQ/CBC/UMD.

CONTENU

Normes et standards des SIG- Norme SQL ISO 13249-3 SQL/MM : Spatial.
- Standard OGC (Open Geospatial Consortium).
- Position des différents SGBDR.
- Intérêt d’utiliser un SIG.
- Définition, perception et représentation des données géométriques et spatiales.
- Problématique du géoïde terrestre (Définition d’une donnée géodésique).
- Courbure de l’écorce terrestre et déformation des projections.
- Mode de représentation logique des données géométriques (spaghetti, graphe et topologique).

Données géométriques et formalisation de données spatiales conforme à l’OGC
- Hiérarchie des types géométriques.
- Identificateurs de références spatiales (SRID).
- Constructeurs génériques Well Known Text (WKT) et Well Known Binary (WKB).
- Constructeurs spécialisés.

Travaux pratiques
Transformation de géométries en géographie.
 
Modélisation des données spatiales
- Retour sur la modélisation relationnelle et la normalisation des relations.
- Structuration des différentes natures d’objets par couches.
- Modélisation des évolutions de formes à l’aide de tables spatio-temporelles.

Travaux pratiques
Modélisation des données et réflexion sur les couches.
 
Méthodes pour les types géométriques
- Méthodes communes.
- Test de validation et fonction MakeValid.
- Transformation des données.
- Test des relations topologiques entre objets.
- Matrice DE-9IM d’intersection entre objets.
- Méthodes de calculs d’objet géométriques.

Travaux pratiques
Création des fonctions primitives de manipulation des données de localisation.
 
Données relationnelles et le SIG
- Jointures spatiales et spatio-relationnelles.
- Contraintes spatiales et spatio-temporelles.
- Requêtes récursives.
- Vues et métadonnées spatiales.
Travaux pratiques
Création de contraintes et déclencheurs.
 
Gestion des données spatiales
- Indexation des objets spatiaux.
- performance des requêtes.
- Dénormalisation intelligente : colonnes calculées, vues indexées etc…
- Intégration, conversions, chargement et exports de données.
Travaux pratiques
Indexation de la base et dénormaisation.
 
Outils et serveurs périphériques
- Framework orientés spatial.
- Exploitation cartographiques (webmapping et solutions autonomes).
- SOLAP ou la BI dans l’espace (Geospatial Business Intelligence).
Travaux pratiques
Visualisation des données des différentes couches.

SESSIONS PROGRAMMEES

Uniquement en intra : contactez votre site Institut 4.10

VALIDATION

Evaluation de fin de stage

PEDAGOGIE

Alternance d’exposés et de travaux pratiques

INTERVENANTS

Spécialiste données spatiales

MODALITES PRATIQUES

Durée : 3 jours soit 21 heures avec 7 heures par jour
Prix intra : contactez votre site Institut 4.10
Horaires : 9h – 17h30

Durée:

Laisser un commentaire